SimCity : le SAV de la honte

Par Cyril le

SimCity ne risque pas d’améliorer la réputation d’Electronic Arts auprès des joueurs au vu de la réaction du service après-vente de l’éditeur, qui refuse de rembourser les acheteurs mécontents.

Bien qu’Amazon (dont la version américaine ne propose plus la version physique à la vente) rembourse les acheteurs déçus de SimCity, Electronic Arts ne semble pas vraiment aussi généreux, comme en témoigne une conversation entre le SAV de l’éditeur et un utilisateur.

Celui-ci essaye en effet d’obtenir le remboursement promis par Marcel Hatam, le community manager d’EA, suite aux nombreux problèmes de connexion aux serveurs que subissent actuellement les joueurs, mais l’employé lui affirme qu’il ne peut effectuer cette opération.

Maxis s’affaire en effet sur les serveurs depuis le lancement du jeu en désactivant des fonctionnalités (notamment le classement en ligne et certaines options graphiques) décrites comme « non-essentielles » pour permettre de limiter la casse. Ce type d’intervention n’étant pas considéré comme « circonstance exceptionnelle », EA ne compte pas rembourser les acheteurs du jeu…

Un bon témoin du mécontentement actuel des joueurs est la note des utilisateurs sur Metacritic, qui stagne actuellement en dessous de 2/10. Pour avoir régulièrement essayé de me connecter au jeu, il faut bien avouer que les problèmes rencontrés sont loin d’être anodins. Espérons que la mise en ligne de serveurs supplémentaires ce week-end résoudra tout cela.

Tw82ymU

Source: Source
stopwatch < 1 min.