MakerBot : un scanner pour les imprimantes 3D

Hardware

Par Olivier le

L’impression 3D préfigure t-elle une nouvelle révolution industrielle ? Il est certainement trop tôt pour le dire, les premières imprimantes grand public n’étant pas prévues avant la fin de cette année. Mais cette technologie n’en reste pas moins fort prometteuse et riche de nouveaux usages. Potentiellement, c’est tout un pan de l’industrie de la manufacture qui va devoir se réinventer, puisque la plupart des objets de notre quotidien (de la fourchette à la pièce de moteur) pourront être « imprimés » depuis chez soi, et personnalisés selon ses goûts et ses besoins.

MakerBot

Une fois que les premières imprimantes seront sur le marché, il ne fait guère de doute que nous verrons fleurir les boutiques d’objets 3D à acheter (ou à télécharger gratuitement) et à imprimer. Nokia est d’ailleurs l’un des premiers à s’être lancé sur ce marché naissant avec un modèle de coque en 3D pour le Lumia 820. Et on peut raisonnablement penser que d’autres suivront cette voie.

Le constructeur MakerBot va encore plus loin, avec l’annonce du Digitizer, un scanner permettant de numériser des objets, afin d’en créer des modèles 3D pour les imprimer et les partager. Le fabricant vient tout simplement d’inventer le premier outil de piratage du marché de l’impression 3D ! Actuellement, MakerBot ne propose guère qu’une inscription à une liste de diffusion afin d’être tenu au courant (sortie prévue cet automne), mais ce genre de périphériques complémentaires aux imprimantes 3D va sans doute connaître un beau succès. Il ne manque plus guère que d’en connaître le prix…

Source: Source