LG accuse Samsung d’avoir volé son brevet sur l’eye-tracking

Smartphone

Par Pierre le

Le Samsung Galaxy S4 a été dévoilé la semaine dernière et a beaucoup fait parler. Mais alors que le smartphone n’est même pas sorti, un constructeur l’accuse déjà de violer ses brevets. Cette fois, c’est LG qui passe à l’offensive en accusant Samsung d’utiliser un de ses brevets sans autorisation. C’est l’eye tracking qui est […]

Le Samsung Galaxy S4 a été dévoilé la semaine dernière et a beaucoup fait parler. Mais alors que le smartphone n’est même pas sorti, un constructeur l’accuse déjà de violer ses brevets. Cette fois, c’est LG qui passe à l’offensive en accusant Samsung d’utiliser un de ses brevets sans autorisation.

galaxy-s4-full

C’est l’eye tracking qui est ici mis en cause. Le Galaxy S4 pourra traquer le regard de l’utilisateur pour les fonctionnalités smart pause, qui met une vidéo en pause quand le regard est détourné, ou le smart scroll, qui scroll automatiquement en fonction de la position des yeux. Mais LG clame que cette technologie lui appartient depuis 2009 et qu’il l’utilise déjà sur l’Optimus G Pro, lui aussi doté de la fonction smart pause.

Samsung indique évidemment n’avoir rien à se reprocher et nie en bloc l’accusation de violation. Le géant coréen indique en effet qu’il exploite sa propre technologie, non celle de LG. L’affaire risque de ne pas s’arrêter là et on imagine déjà un procès en bonne et due forme devant une cour de justice.

Source: Source