Top 5 : Les meilleures « uchronies »

Par Fabio le

À l’occasion de la sortie de BioShock Infinite – notre critique, dans la semaine – nous avons choisi de revenir sur les uchronies dans le jeu vidéo, cette réécriture fantasmée de l’Histoire, pour le meilleur et beaucoup plus souvent, pour le pire.

Mais qu’est-ce qu’une uchronie ? Selon cette chère encyclopédie libre, Wikipédia, une uchronie est « un genre qui repose sur le principe de la réécriture de l’Histoire à partir de la modification d’un évènement du passé. « Uchronie » est un néologisme du 19ème siècle fondé sur le modèle d’utopie avec un « u » négatif et « chronos » (temps) : étymologiquement, le mot désigne un « non temps », un temps qui n’existe pas. Le cinéma et la littérature regorgent d’uchronies, le jeu vidéo également. Voici un petit top 5 des uchronies les plus marquantes.

5. Iron Storm

Ce FPS qui date de 2002, prend comme point de départ que la Première Guerre mondiale aurait duré plus de 50 ans. Nous sommes donc envoyés en 1964, dans la peau des Alliés (l’américain James Anderson), pour combattre face à un immense bloc qui s’étend de l’Allemagne à la Mongolie.

4. World in Conflict

Là aussi, même idée : que ce serait-il passé si la Guerre Froide avait duré ad vitam aeternam ? Peut-être bien que les Soviétiques auraient pris du galon, détruit le mur de Berlin, et attaqué les forces européennes de l’OTAN, puis les États-Unis. S’en serait suivi une troisième guerre mondiale, point de départ du titre de Massive Entertainment. Accessoirement, de l’avis de votre serviteur, World in Conflict est un des meilleurs RTS de ces dix dernières années.

3. Turning Point : Fall of Liberty

Dans ce FPS, en 1931, Winston Churchill est fauché par un taxi à New-York. Sans ce leader, quelle Seconde Guerre mondiale aurait-on eu ? Selon les développeurs, une guerre où l’Allemagne aurait dans un premier temps envahi toute l’Europe. En 1951, le Troisième Reich aurait même débarqué sur la côte Est des Etats-Unis, point de départ de Turning Point… Un FPS très mauvais pour le coup.

2. Homefront

Un petit saut dans le temps avec Homefront, un FPS toujours, qui se déroule lui dans un futur proche. En 2012, La Corée du Nord annexe celle du Sud, puis quelques années plus tard, grâce à un concours de circonstances favorables, c’est le Japon qu’elle s’accapare. En 2025, la Corée du Nord s’attaque aux Etats-Unis… Malheureusement, là encore, le jeu se révèle bien moyen.

1. Alerte Rouge (la série entière)

La série Alerte Rouge est un petit bijou de délire uchronique. Le point de départ de la série (voir la vidéo au-dessus, qui est une des meilleures introductions de jeu vidéo) se situe avant la Seconde Guerre mondiale, quand Albert Einstein invente une machine à remonter le temps et parvient à éliminer Hitler. Hourra ? Pas vraiment. Staline devient tout-puissant et la Seconde Guerre mondiale a quand même lieu…

stopwatch 3 min.