Pour Miyamoto, Nintendo devrait se voir comme un fabricant de jouets

Par Corentin le

Interrogé par Eurogamer sur la politique des constructeurs quant à la possession des jeux par les consommateurs, la figure créative de Nintendo a donné sa vision...

Interrogé par Eurogamer sur la politique des constructeurs quant à la possession des jeux par les consommateurs, la figure créative de Nintendo a donné sa vision singulière des choses.

shigeru-miyamoto

Depuis que Microsoft a mis sur la table la façon dont il concevait le prêt de jeu (sous énormément de conditions) et depuis que Sony lui a répondu avec la violence que l’on sait, Eurogamer s’est demandé ce que pensait la figure la plus emblématique de Nintendo : Shigeru Miyamoto.

Son point de vue est assez intéressant et tranche avec la vision habituelle que l’on peut avoir des produits culturels en général.

Ce qui est vraiment important, c’est voir Nintendo presque comme un fabricant de jouets qui fait des objets pour que les gens jouent avec. […] En tant que consommateur, vous voulez pouvoir garder ces choses longtemps et garder près de vous ces choses de votre jeunesse que vous pouvez ressortir et réutiliser.

Une vision très matérielle et durable qui n’a rien à voir avec la simple autorisation d’accéder à une oeuvre comme on peut en avoir dans le cadre de l’achat d’un film par exemple.

Il s’agit évidemment d’un vœu pieux de Miyamoto qui garde cependant une très grande influence dans les décisions prises par la firme de Kyoto.

Je veux vraiment garder cette nature pour les jeux que nous faisons pour que les gens les utilisent en tant que tels. Pour moi, c’est quelque chose qui est vraiment important dans le cadre d’un divertissement. […] C’est un cap important que, selon moi, nous devrons garder.

D’un autre côté, cette conceptualisation peut poser problème dans le cadre des achats dématérialisés liés à une console en particulier. À l’heure actuelle, il est possible de transférer un compte utilisateur d’une 3DS à une autre, mais il est impossible de récupérer ses achats si vous perdez votre 3DS, via une autre console, simplement en se connectant.

Une vision louable donc, mais qui ne devrait pas entacher l’intérêt du consommateur en restant trop rigide. Nintendo a encore quelques progrès à faire pour s’assouplir à ce niveau.

stopwatch 4 min.