Xbox One : Qu’en est-il pour les bannis du Xbox Live ?

Par Henri le

Microsoft vient de faire une belle frayeur aux fans de la Xbox. Et c'est encore sur Twitter que tout a commencé. Retour sur la polémique. Depuis...

Microsoft vient de faire une belle frayeur aux fans de la Xbox. Et c’est encore sur Twitter que tout a commencé. Retour sur la polémique.

Depuis les annonces de l’E3, Microsoft a bien du mal à rendre sa dernière console attirante aux yeux des joueurs. Il y a quelques jours, le compte Twitter de la Xbox One avait déclaré que tous les possesseurs de la console qui seraient bannis ne pourraient plus jouer à leurs jeux, puisque la machine nécessite une connexion toute les 24 heures.

twitter-support-xbox-one_0901AE017200096933

Le message était clair : « Si votre compte est banni, vous perdez également les licences qui ont été liées à votre compte. »

Il n’en a pas fallu plus pour que le net s’enflamme, et que les joueurs se mettent à fustiger la firme de Redmond. Larry Hryb, plus connu sous le nom de Major Nelson, a dû s’exprimer en personne pour calmer la polémique. C’est par l’intermédiaire d’une vidéo postée sur Reddit que le chef de la publication du Xbox Live a annoncé qu’aucune personne bannie, fautive ou non, ne sera privée de jouer aux modes solo de ses jeux.

Une bonne nouvelle pour les potentiels clients de Microsoft. Il faudrait néanmoins que la firme américaine revoie sa stratégie en terme de communication, car ce genre d’erreur pourrait à terme coûter très cher.

stopwatch 6 min.