Tim Cook soumet ses bonus aux performances d’Apple

Apple

Par Jerome Durel le

Pour être certain que Tim Cook reste à la tête d’Apple contre vents et marées, le conseil d’administration lui avait attribué en 2011 un millions d’actions restreintes. Il devait au départ recevoir 500 000 actions en 2016 puis 500 000 en 2021, soit plus de 400 millions de dollars au cours actuel. Leur attribution n’était soumise à aucune restriction, si ce n’est celle de rester à son poste.

Ce n’est désormais plus le cas. Le PDG a choisi de modifier les règles – qui ont été acceptées par le CA – afin que les actions soient attribuées graduellement. Dans le détail, il ne recevra désormais plus que 100 000 actions en 2016 et en 2021, et les 800 000 restantes seront attribuées annuellement jusqu’en 2021.

tim-cook-coffee

Mais le patron ne recevra pas ses 80 000 parts automatiquement. Afin de les recevoir, il faudra qu’Apple figure dans le premier tiers du classement S&P 500 en terme de « TSR » (dividende par action pour faire – très – simple). C’est en effet cette valeur qui sert de référence à Standard & Poor’s pour établir sa liste. Si Cupertino arrive dans le deuxième tiers Tim Cook ne recevra que 75% de son bonus initial, et seulement la moitié pour le dernier tiers.

Autrement dit, les bonus de Tim Cook sont désormais fonction des performances de sa société, une démarche à l’honneur du patron. Mais il faut tempérer : quoi qu’il arrive il aura reçu au minimum 672 877 actions en 2021 soit plus de 270 millions de dollars, sachant que la pirouette lui a aussi permis d’encaisser ses parts pour l’année dernière, et lui permettra de toucher des bonus avant 2016.

Source: Source