Manuel Valls n’est pas favorable à l’asile politique d’Edward Snowden en France

Sur le web

Par Pierre le

Le feuilleton Edward Snowden bat son plein. Alors qu’hier, toutes les attentions étaient portées sur le président bolivien Evo Morales, c’est aujourd’hui la demande d’asile en France d’Edward Snowden qui intéresse. Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur s’est prononcé sur un éventuel asile de l’américain en France, et il n’y est pas favorable.

edward-snowden

Invité chez Jean-Jacques Bourdin ce matin, le ministre s’est exprimé sur l’affaire Snowden. Selon lui, l’homme n’a pas fait de demande d’asile. De même, si c’était le cas, la proposition serait examinée avec beaucoup d’attention. Les États-Unis ont peut-être espionné l’Europe, mais cela reste un pays ami et il faut attendre ses explications.

Manuel Valls a également souligné que le pays de l’oncle Sam était démocratique, avec une Justice indépendante. La France, ayant des accords d’extradition avec les USA, marcherait sur des œufs en acceptant la demande d’asile. Enfin, Manuel Valls a indiqué que pour sa part, il n’était pas favorable à un octroi d’asile de Snowden, s’il le demandait.

Pour sa part, Edward Snowden a assuré avoir demandé l’asile à 21 pays, dont la France, et est pour l’instant toujours bloqué dans la zone de transit de l’aéroport de Moscou.