« Nintendo est en grande difficulté » explique Michael Pachter

Par Henri le

Michael Pachter, célèbre analyste de la firme Wedbush Morgan estime que Nintendo traverse une mauvaise phase. Selon lui, la firme aurait mis trop de temps à rentrer dans le monde de la haute définition.

Michael-Pachter

Interviewé par ABC News 10, Michael Pachter a déclaré que la firme nippone avait attendu bien trop longtemps pour intégrer la haute définition. Ce serait d’ailleurs la principale cause des troubles actuels de l’entreprise :

« Nintendo est en réelle difficulté. Je pense qu’ils ont attendu trop longtemps pour proposer une offre compétitive, incluant une console haute définition. Microsoft et Sony seront devant avant que Nintendo sorte une console comparable à la leur. »

Wii-U-EA-Sports

Electronic Arts et Ubisoft, deux des plus gros éditeurs actuels semblent avoir pris leur distance avec la Wii U. Ils ont d’ailleurs fait savoir qu’il fallait que Nintendo augmente les ventes de sa console pour que les studios se remettent à faire des adaptations dessus. Pachter évoque le manque d’enthousiasme de l’industrie envers la firme nippone :

« Les éditeurs ont l’air assez assez excité par la Xbox One et la PS4, mais ils n’ont rien dit sur la Wii U à l’E3. On sait même qu’Electronic Arts n’a aucun jeu en développement sur cette plateforme.[…] Activision, Ubisoft ou encore Take Two supporte Sony et Microsoft. La Wii U est une machine uniquement Nintendo, comme à la grande ère de l’entreprise en 1985. Ils ne vont pas vendre beaucoup de consoles s’ils n’ont pas de jeux tels que FIFA, Battlefield, Call of Duty ou Grand Theft Auto. »

Satoru Iwata, président de Nintendo
Satoru Iwata, président de Nintendo

Concernant un possible regain vers la prospérité, Michael Pachter déclare :

« Nintendo est tout en bas d’une immense montagne qui va être très difficile à escalader. Je ne pense pas qu’ils vont récupérer leur “mojo”. Je pense que Sony et Microsoft passent devant. Une PS4 vaut 50 dollars de plus qu’une Wii U. Je veux dire, qui achèterait une Wii U, à part pour jouer à quelques exclus Nintendo ? »

Il conclut, de manière assez vindicative :

« Je pense qu’une personne qui achète la Wii U achètera également une des deux autres consoles pour pouvoir jouer aux jeux qu’il aime. Nintendo se tient désormais à la troisième place dans cette course. »

Il n’y a plus qu’à espérer que les prochaines sorties redonnent un coup de boost aux ventes de la Wii U.

stopwatch 2 min.