James Cameron n’approuve pas l’utilisation de la 3D par Hollywood

Cinéma

Par Pierre le

La 3D, c’est maintenant une étape quasi obligatoire pour les blockbusters. Qu’ils soient filmés en 3D ou convertis en post production, les films 3D font la joie des producteurs et des cinémas, puisque le billet est plus cher. Aujourd’hui, l’un des papes de la 3D, James Cameron, monte au créneau pour dénoncer l’utilisation de cette technologie au cinéma.

jaws19

En 2009, le réalisateur avait démocratisé la 3D avec Avatar. Le film avait été tourné directement en 3D, et le père Cameron encourage les réalisateurs à faire de même. Pour lui, convertir un film tourné en 2D en 3D n’a aucun sens et ne sert juste qu’à faire de l’argent. Le réalisateur de Terminator prend Man of Steel et Iron Man 3 comme exemple. Pour lui, si la production a dépensé 150 millions de dollars pour les effets visuels, il n’y pas besoin de 3D, les effets spéciaux se suffisant à eux-mêmes.

Difficile de donner tort au père Cameron, surtout que la 3D n’apporte au final pas grand-chose à un film qui est déjà bon. Si le film est pensé pour être en relief, pourquoi pas. Pour les autres, c’est inutile.

Après ces déclarations, James Cameron est retourné à l’écriture de ses 32 suites d’Avatar, qui seront tournées entièrement en 3D.

Source: Source