Ubisoft : Des ventes en baisse, mais un catalogue plus que solide

Par Henri le

Ubisoft vient de publier ses chiffres de ventes pour le premier trimestre 2013. Ces derniers indiquent une forte baisse par rapport à l’année dernière, bien que le catalogue de l’éditeur soit particulièrement lucratif.

Yves Guillemot
Yves Guillemot

Petite frayeur chez Ubisoft, qui voit ses ventes baisser de 42,2 % (76 millions d’euros) pour ce premier trimestre 2013. Une baisse qui s’explique par l’absence de gros titre à cette période. Au même moment l’année dernière, Ubisoft annonçait 131 millions d’euros de bénéfice (Ghost Recon : Future Soldier avait boosté les ventes.)

Mais l’éditeur peut actuellement compter sur un excellent catalogue de jeu (« le back catalog »), qui marche toujours très bien auprès des joueurs. Les ventes de ces jeux (qui ne dépendent donc pas du premier trimestre 2013) ont augmenté de 56 % !

De bons chiffres, portés par de nombreux hits comme Far Cry 3, Assassin’s creed III, Just Dance 4 ou Rayman Origin, qui ont connu un second souffle grâce aux différentes soldes proposées en magasin, mais surtout sur internet.

Les ventes digitales ont également augmenté de 27 % (34 millions d’euros), surtout grâce à Far Cry 3 : Blood Dragon (qui s’est tout de même vendu à 500 000 exemplaires) et à Call of Juarez : Gunslinger.

investissorpagfinaltcm9978664

Yves Guillemot, PDG d’Ubisoft n’est visiblement pas inquiets de cette récente baisse des ventes, et préfère évoquer son enthousiasme concernant la next-gen :

« Les équipes d’Ubisoft ont encore fait un travail remarquable durant le dernier E3, malgré un environnement très compétitif. Cet évènement a permis de confirmer le grand potentiel des consoles de nouvelles générations. Leur lancement fin 2013 devrait être synonyme de croissance pour Ubisoft et pour toute l’industrie »

Les ventes devraient remonter lors du second trimestre 2013 avec des titres comme Splinter Cell : Blacklist et Rayman Legends. L’éditeur espère 200 millions d’euros de bénéfice, et une augmentation de 35 % par rapport à 2012.

stopwatch 2 min.