Finalement, Microsoft se dit qu’avoir des indés sur Xbox One, ça serait bien

Par Corentin le

Incroyable, la Xbox One a fait parler d’elle en bien : n’importe quelle Xbox One pourra servir de dev kit et la publication sur le XBLA sera libre.

Pad XboxOne

Cette nuit, Microsoft a encore déchaîné les internets. Sauf que cette fois-ci, c’était pour dire du bien de la Xbox One et que c’était à son insu. À l’origine, un leak de Game Informer qui annonçait le changement de politique encore non-annoncé de Microsoft sur la question de la publication sur le XBLA.

Pour rappel, initialement, si un développeur souhaitait publier son jeu sur la plateforme de téléchargement de Microsoft, il devait être parrainé par un éditeur tiers. Cette procédure représentait une forme de garantie de qualité pour Microsoft.

Hé bien, ça a été confirmé cette nuit, cette politique n’est plus d’actualité. Et Microsoft l’a un peu mauvaise car il comptait l’annoncer en grandes pompes à la gamescom, le mois prochain.

Sans vous faire un récit long et ennuyeux de ce qui a été révélé, voici ce qu’il faut retenir :

  • L’auto-publication sera possible sur Xbox One
  • Toute Xbox One pourra être transformée à des fins de développement (à l’instar de la Xbox 360)
  • Les deux possibilités citées ci-dessus ne seront pas disponibles immédiatement à la sortie de la console (mais dès la première année a priori)
  • Il s’agissait là de la stratégie de Microsoft depuis le début
  • Jonathan Blow n’a pas souhaitté réagir pour le moment
  • Phil Fish a fait une blague sur Twitter

FilFishreaction

Ce que je ne comprends pas dans cette histoire, c’est la raison pour laquelle, s’il s’agissait bien de leur stratégie initiale, les dirigeants de Microsoft ont laissé les développeurs indés leur cracher au visage sans broncher ces dernières semaines. Je vois mal ces mêmes développeurs revenir sur Xbox One, la queue entre les jambes, même après une grosse annonce à la gamescom. Il aurait fallu opposer cette politique au moment où ils se faisaient malmener.

Quoique ça n’aurait peut-être pas été suffisant, étant donné la mauvaise expérience que ces derniers ont eu avec Microsoft par le passé. Le passif est déjà sûrement trop lourd.

Source: Source
stopwatch 2 min.