Prise en main : Panasonic Lumix GX7

Photo

Par Anh Phan le

Les Panasonic Lumix GF1 et Lumix GX1 ont enfin un successeur digne de ce nom avec le nouveau Lumix GX7, annoncé ICI au début du mois d’août. Avec enfin un design réussi, il semblerait que le constructeur japonais ait enfin décidé d’écouter ses utilisateurs puisqu’à la découverte du Panasonic Lumix GX7, on a cette impression qu’il a tout ou presque !

panasonic-gx7-live-24

Pour les caractéristiques techniques, je vous redirige ICI lors de l’annonce.

C’est donc en plein été qu’on a pu découvrir le nouveau compact à objectifs interchangeables du géant japonais. Quand vous le découvrez pour la première fois, vous ne pouvez qu’apprécier ce design qui n’est pas sans rappeler le Lumix L1. Il est bon de découvrir enfin un appareil photo Panasonic avec une certaine âme, un design plus photo et moins électronique !

panasonic-gx7-live-03

A relire les caractéristiques techniques, Panasonic a fait un presque sans-faute. Le Lumix GX7 vous propose tout ou presque. Pour l’avoir eu en main, les seules choses que j’ai noté, c’est l’entrée micro qui manque à l’appel et le fait que l’appareil ne soit pas tropicalisé. Dommage, surtout quand on sait que le GX7 est censé proposer la qualité vidéo du Lumix GH3.

panasonic-gx7-live-21

Avec un capteur digne d’Olympus et apparemment fourni par Sony, le GX7 devrait s’en sortir avec les honneurs et donc devrait vous proposer une qualité similaire à l’Olympus OM-D E-M5. L’AF s’est avéré relativement rapide et tout dépendra de l’objectif. J’ai pu essayé avec le classique 14-42mm pancake et c’était effectivement très véloce. Par contre, avec le 20mm F/1.7, c’était une autre histoire. Dommage que le nouveau 20mm F/1.7 ne soit qu’un redesign et non une vraie révolution. J’ai pu aussi essayé avec un objectif type Voigtlander et la stabilisation au niveau du boîtier était plus qu’appréciable.

panasonic-gx7-live-11

Le viseur est de très bonne facture et je n’ai pas noté de latence particulière, tout comme l’écran inclinable. Le fait aussi que le viseur soit orientable est un plus non indéniable. Les commandes tombent bien sous la main. J’aurais aimé la molette pour le pouce un peu plus prononcé, cette dernière est, à mon goût, trop petite et fait peut-être trop plastique. Pour le reste, rien à dire, la finition est très bonne et en version silver, le look est à la hauteur des Olympus ou des Fuji. Taillé pour le reportage, je trouve aussi un peu dommage que le boîtier ne soit pas tropicalisé tant qu’à faire.

panasonic-gx7-live-02

En conclusion, cela faisait longtemps que je n’avais pas trouvé un appareil Panasonic Lumix sexy, le dernier remonte au Lumix LX3 et toutes ses déclinaisons. Avec le Lumix GX7, Panasonic tient le bon bout et il me tarde de jouer un peu plus avec.