La sonde Voyager 1 a officiellement quitté le système solaire

Science

Par Pierre le

C’est quand même dingue quand on y pense. Le système solaire ne représente qu’une poussière dans la galaxie et il nous faut 40 ans pour y faire sortir un objet. Prenez l’exemple de Voyager 1, lancé en 77. La sonde de la Nasa a en effet officiellement quitté le système solaire.

SPAAAAAAAAACE !
SPAAAAAAAAACE !

C’est la Nasa qui l’a confirmé cette nuit après des études de Science. Mais Voyager 1 n’a pas quitté notre bon vieux système cette nuit, non. Cette performance date en effet du 25 août 2012. Déjà à l’époque, certains voyaient la sonde dans l’espace intersidéral. La Nasa n’a pas voulu vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué et a donc étudié les données de la sonde pendant plus d’un an.

La sonde est complètement sortie du système. En effet, Voyager 1 a quitté l’héliopause, cette zone frontière qui protège notre foyer. Elle est maintenant à 18 milliards de kilomètres du soleil et continue à filer vers le néant à plus de 55 000 kilomètres à l’heure.

La Nasa devrait continuer à recevoir des données jusqu’en 2020. Les batteries au plutonium de la sonde sont en effet presque vides. Mais c’est déjà un exploit d’avoir réussi à tenir si longtemps, puisque Voyager 1 ne devait au départ être fonctionnel que 5 ans. À noter que Voyager 2, lancée un mois après, devrait sortir de notre système dans 4 ans.

C’est un “événement historique pour l’humanité” selon la Nasa. Voyager 1 est en effet le premier objet humain à aller aussi loin dans l’espace.

On fera moins les malins quand la sonde reviendra sur Terre pour rencontrer son créateur…

Source: Source