PAL : Allez-vous craquer pour une Smartwatch ?

JDG Network

Par Jerome Durel le

Le smartwatch est assurément le gadget du moment, on en voit fleurir un peu partout. Officiellement, avec la Pebble, la Sony Smartwatch 2, ou plus récemment avec la Galaxy Gear de Samsung, et même la « proof of concept » de Qualcomm : la Toq.

Les rumeurs ou annonces en filigrane sont tout aussi pléthoriques, on citera notamment Microsoft, Intel et certainement Apple. Tous chercheraient à concevoir une smartwatch capable de déporter en partie l’écran de son smartphone.

Si l’idée globale reste plus ou moins la même, les approches peuvent sensiblement varier entre les fabricants. Pebble a, par exemple, tenté de sacrifier les fonctionnalités sur l’autel de l’autonomie, pour un résultat qui manque (pour l’instant ?) de possibilités.

galaxy-gear

Inversement, Samsung a opté pour une montre plus polyvalente, plus performante, mais moins autonome. Une solution qui a du sens, mais, avouons-le, recharger sa montre tout les deux jours n’est pas forcément idéal.

Si le public a fini par accepter, contraint et forcé, qu’il fallait recharger son smartphone tous les jours ou deux, c’est loin, très loin d’être le cas pour une montre. Ce qui risque d’en rebuter plus d’un.

Notre Parole aux Lecteurs (PAL) de la semaine fait dans le deux en un : Pourriez-vous (avez-vous) craquer pour un tel gadget et si oui (ou non) quelle est l’approche qui vous tenterait le plus. Si vous voulez avoir toutes les cartes en main avant de vous prononcer, nous vous invitons également à jeter un œil à notre dossier consacré aux montres high-tech.