Kim Dotcom attaque la Nouvelle-Zélande en justice

Sur le web

Par Pierre le

L’arrestation de Kim Dotcom, en janvier 2012, a fait grand bruit. Le fondateur de MegaUpload avait en effet été arrêté après un raid spectaculaire de la police dans sa villa d’Auckland. Aujourd’hui, le bonhomme attaque la Nouvelle-Zélande en justice pour cette intervention musclée.

feature_megaupload08__01__630x420

Ce que reproche Kim Dotcom aux hautes instances du pays des hobbits, ce sont les moyens démesurés déployés pour le mettre en prison. Les membres des forces spéciales ont en effet ravagé sa villa, brisant des portes, des murs et n’y allant pas de main morte sur le matériel présent dans la maison. Kim Dotcom et sa femme auraient eux aussi été victimes de violences de la part des policiers, le fondateur de Mega ayant été violemment plaqué au sol alors qu’il se rendait sans opposer de résistance.

L’homme d’affaires s’indigne également des pratiques des services secrets du pays, qui l’ont mis sur écoute de manière tout à fait illégale.

Ceci est bien entendu le point de vue de Kim Dotcom et de ses avocats, qui, selon le New Zeland Herald, ont déposé une plainte en avril dernier devant la haute cour de justice du pays. Le fondateur de Mega demanderait la modique somme de 6 millions d’euros au pays pour le dédommager.

Un procès de plus pour l’Allemand, qui est toujours en pleine procédure concernant son extradition vers les États-Unis.

Source: Source