Science : le sabre laser pour demain ?

Gadget

Par Auré le

Fantasme dans l’éternel, beaucoup espèrent en secret que les sabres laser deviennent un jour une réalité. Dernièrement, deux scientifiques de Harvard et du MIT ont remis l’idée sur le tapis en présentant leurs travaux.

Mikhail Lukin, professeur de physique au MIT et Vladan Vuletic, professeur de physique à Harvard seraient parvenus à rassembler des photons pour qu’ils forment une molécule, soit un état de matière qui n’avait jusqu’à présent jamais dépassé la théorie.

star-wars

Selon le professeur Lukin, la découverte irait d’ailleurs à l’encontre de plusieurs décennies de connaissances établies sur la nature de la lumière. Ceci car les photons constituant la lumière auraient longtemps été décrits comme des particules sans masse n’interagissant pas avec les unes avec les autres.

Dans Nature, celui-ci explique d’ailleurs que :

La plupart des propriétés de la lumière que nous connaissons proviennent du fait que les photons sont sans masse et qu’ils n’interagissent pas entre eux, mais ce que nous avons fait, c’est de créer un type spécial de médium dans lequel les photons interagissent ensemble avec une telle force qu’ils commencent à se comporter comme s’ils avaient une masse, et ils se regroupent pour former une molécule. Ce type d’état était discuté d’un point de vue théorique depuis quelque temps, et jusqu’à maintenant, n’avait jamais été observé.

Qui plus est, « comparer cette découverte avec les sabres laser de Star Wars n’est pas une analogie inepte. Quand les photons interagissent entre eux, ils se poussent et dévient. La physique de ce qui se passe dans ces molécules est similaire à ce que nous voyons dans les films ».

Poursuivant leurs recherches, les scientifiques espèrent que ce nouvel état de la matière servira davantage le domaine de la science que celui de l’armement notamment à travers la conception d’un ordinateur quantique.

Nous faisons ça pour nous amuser et pour repousser les frontières de la science. Mais cela vient nourrir notre plus grand projet parce que les photons restent le meilleur moyen possible pour transporter l’information quantique. Et le handicap était que les photons n’interagissent pas entre eux.

Toujours selon le professeur Lukin, ce système pourrait également servir à concevoir des structures tridimensionnelles complexes comme des cristaux, simplement à partir de lumière.

Nous ne savons pas encore à quoi peut servir cette découverte, mais il s’agit d’un nouvel état de la matière. Nous avons de bons espoirs de penser que de nouvelles applications pourront émerger pendant que nous continuons de définir les propriétés de ces molécules photoniques

source 2

Source: Source