Test : iOS 7

Apple

Par Jerome Durel le

Nous avions déjà pu jeter un œil à iOS 7 quelques jours après la Keynote de la WWDC 2013, les premiers retours étaient plutôt positifs à l’époque. Il s’agissait cependant d’une version bêta. Maintenant qu’iOS 7 est disponible, il est temps de revenir un peu dessus et voir ce qui a changé en trois mois d’existence tout en faisant un petit récapitulatif des nouveautés. Apple en a annoncé plus de 200 (comme à chaque mise à jour majeure), mais nous nous concentrerons sur les principales. Cela commence bien évidemment avec le design.

Flat Design

Adieux reliefs et skeuomorphismes. iOS 7 met les pieds dans le plat et surtout dans la couleur, principalement dans les tons pastel. Ajouter à cela plein de nouveaux fonds d’écran tout aussi chatoyants, comme celui juste en dessous. Couplé aux icônes (et aux écrans de veille animés), cela donne un résultat assez flashy qui manque de sérieux, mais qui à l’avantage d’être plus gai. C’est aussi applicable aux sonneries. Elles ont été remaniées et sont désormais un peu plus riches.

i-os-7-24

Le constat est applicable un peu partout, même si l’on note que certaines applications sont restées plus classiques comme « Bourse » ou la boussole/niveau qui passent au noir et blanc. Ce dernier n’était d’ailleurs pas présent sur la première version bêta. Finalement, le choc passé et après deux mois d’utilisation, on trouve iOS 6 franchement sombre et daté. Mais oui, il y aura bien un temps d’adaptation.

Un deuxième ajustement bienvenu concerne la police utilisée dans l’ensemble de l’OS. Elle était au départ bien trop fine, et parfois difficilement lisible. Apple a entendu les critiques et a choisi d’épaissir légèrement les caractères. Cela fatigue nettement moins les yeux, et ce n’est pas plus mal avec autant de couleurs vives.

Certaines applications ne se sont pas encore adaptées à ce nouveau design, elles tranchent donc avec le reste de l’OS. YouTube se fond mieux dans l’ensemble que Google Maps par exemple. Conscient de ce problème, Cupertino propose désormais une page d’applications « conçues pour iOS 7 » dans l’App Store.

ios-7-1

Avant de passer à l’autre grosse nouveauté d’iOS 7, il faut également saluer le placement des champs de recherche en haut de l’écran. On le dévoile en « tirant » ses applications vers le bas. Cela évite d’avoir à revenir à gauche de la première page d’applis pour effectuer une recherche. C’est un détail qui fait une vraie différence à l’usage.

Les Centres de contrôle et de notifications

L’autre grosse nouveauté d’iOS 7 c’est l’ajout d’un centre de contrôle qui permet un accès rapide à divers paramètres du téléphone. Il y est par exemple possible d’ajuster la luminosité de l’écran, de changer le volume de la musique à l’écoute ou encore d’activer/désactiver le Wi-Fi ou le mode avion.

ios-7-12

Il propose également un accès rapide à quatre applis : Photos, Calculatrice, Horloge/réveil et une lampe torche. Cette dernière est particulièrement utile à notre goût. Déjà vue sur Android et ailleurs, la chose reste diablement efficace. Mieux vaut tard que jamais.  On regrette simplement de ne pas pouvoir le paramétrer pour y mettre les applications de son choix, cela laisse un petit goût d’inachevé.

Le centre de notification a également subi une grosse refonte. Désormais divisé en trois onglets, rien de notable n’a changé depuis la première bêta. On regrette là aussi de ne pas pouvoir customiser le centre de notifications. Pouvoir choisir l’ordre des onglets ou afficher le calendrier pour la semaine n’aurait sans doute pas été de trop.

Les petits changements

Le centre de contrôle permet aussi d’activer AirDrop. La chose permet de partager aisément des fichiers d’un iPhone à un autre. Nous avions eu de mal à le tester à l’époque de la première bêta, c’est beaucoup plus simple maintenant que l’OS est sorti. Le partage est d’une facilité déconcertante. Trois « tap » et la photo est partagée. C’est bien ficelé. La chose fonctionne également avec les cartes de visite, les notes et même les pages web. Bref, tout ce qui n’est pas soumis à Copyright, évidemment.

On note aussi un ajustement bienvenu pour l’agenda, qui affiche désormais des « points » pour signifier la tenue d’un événement. La chose avait disparu sur la première bêta, nous laissant un peu bouche bée à l’époque. L’erreur est corrigée. Tant mieux.

ios-7-19

On note quelques changements au niveau de l’iPod. La gestion des musiques a légèrement changé. Ainsi, la vue « cover flow » – qui avait fait forte impression lors du lancement du premier iPhone – a été retirée, elle est désormais remplacée par des « tuiles » carrées correspondant à ses albums. À noter qu’il n’est plus possible de supprimer un album/artiste entier depuis son téléphone, on ne peut le faire que titre par titre.

La vue par artiste est aussi légèrement modifiée, elle se présente de manière similaire à celle des albums, avec des photos de l’artiste. C’est plutôt réussi. Enfin, Apple n’a pas oublié qu’il existait un iTunes Store. L’iPod propose désormais de compléter un album auquel il manquerait des pistes. iTunes Radio reste aux abonnés absents en France.

ios-7-3

Ces applis qui n’ont pas changé depuis la première bêta

Le multitâche n’a pas bougé par rapport à la première bêta, il fonctionne toujours « par carte » ce qui donne une meilleure visibilité aux applications en tâche de fond. Cela facilite leur gestion, et pouvoir les quitter d’un glissement du doigt vers le haut est nettement plus ergonomique que d’avoir à « cliquer » sur un petit « moins ». Nous sommes enfin en 2013.

Pas de changements fondamentaux à noter du côté de Safari. On peut désormais ouvrir plus de pages simultanément dans un design « à la Chrome ». Comme pour le multitâche, l’affichage se révèle plus lisible qu’auparavant. La barre d’adresse est quant à elle « unifiée ». C’est-à-dire qu’on peut y taper une URL, ou y effectuer une recherche sur Google, Bing ou Yahoo.

ios-7-10

La météo n’a pas bougé non plus. Elle propose une illustration pleine page en fonction du temps qu’il fait. Les données viennent toujours de Yahoo, et cela aurait pu être sympa qu’elle puisse afficher – si on le souhaite – les photos provenant de Flickr, comme Yahoo le fait justement.

Pas de changement notable du côté des photos non plus. Les clichés sont désormais classés par année, et par lieu. C’est mieux qu’avant, mais on regrette que cela ne soit pas fait pour les Screenshots qui pourraient tout aussi bien être localisés. Pas de nouveaux filtres à noter non plus pour l’appli photo. On en a toujours huit, et c’est toujours sans intérêt. Les amateurs de filtres préféreront sans doute directement utiliser Instragram ou Flickr qui en propose depuis son passage en version 2.1.

Pas de changement non plus pour Siri. La principale nouveauté de Siri iOS 7, qui n’est plus en bêta, est de pouvoir interagir avec les réglages de son téléphone. On peut par exemple lui demander de jouer sur la luminosité de l’écran, mais impossible de quitter une app ou de modifier le son par exemple.

ios-7-2

Problèmes ?

Certains utilisateurs d’ iOS 7 auraient vu la durée de vie de leur batterie chuter drastiquement depuis la mise à jour. En ce qui nous concerne, nous n’avons pas remarqué de modification notable de l’autonomie de notre iPhone 5.

D’autres ont également relevé un dégagement de chaleur plus important, là encore nous n’avons rien remarqué. Nous avons seulement souffert de quelques bugs avec les iMessages qui ne s’envoient pas toujours. Il y a une solution : Désactiver les iMessages depuis les réglages, désactiver les données cellulaires et les réinitialiser ( dans Réglages > Réseau cellulaire >Réseau de données cellulaires > Réinitialiser les réglages). Cela devrait remarcher, sinon une restauration des familles fera l’affaire.

Conclusion

Autant le dire tout de suite : oui, nous conseillons la mise à jour vers iOS 7. Elle donnera clairement un coup de jeune à votre téléphone, par son design et par ses nouveautés, parfois anecdotiques, parfois vraiment pratiques. Si iOS 7 change graphiquement, il ne remet pas grandement en cause les habitudes des utilisateurs. En revanche, on peut  lui faire le reproche, qu’on a toujours fait à iOS : il manque de possibilités de personnalisations.

On rappelle que la mise à jour est disponible gratuitement pour les possesseurs d’iPhone 4 et suivant, d’iPad  2, 3 et 4, l’iPod Touch 5 et l’iPad Mini. Au cas où vous l’auriez manquée, nous invitons également à poursuivre avec notre première prise en main de la bêta.