Silk Road : après l’arrestation du fondateur, c’est au tour des dealers

Business

Par Jerome le

Le FBI a arrêté la semaine dernière Ross Ulbricht, le fondateur de Silk Road, aussi connu sous le nom d’Ebay de la drogue. Ce n’était que la première étape puisque les autorités ont commencé à mettre en examen divers vendeurs de drogue présumés.

route-soie

Le Telegraph indique par exemple que la National Crime Agency (NCA) britannique a arrêté 4 suspects dans la ville de Manchester. Un coup de filet qui permet sans doute de faire la promotion de l’agence anglo-saxonne qui est entrée en fonction officiellement hier. Mais selon, Keith Bristow directeur général de la NCA, il s’agit également d’envoyer un message fort aux criminels.

L’internet secret n’est pas secret, et votre activité anonyme n’est pas anonyme. Nous savons où vous êtes, nous savons ce que vous faites et nous vous attraperons.

a martelé l’homme.

2,6 kilos de cocaïne en 4 mois

Brian Krebs, un ancien journaliste du Washington Post, conte une histoire similaire sur son blog, mais aux États-Unis cette fois. Les autorités auraient arrêté un vendeur de drogue présumé, connu sous le pseudo de « NOD ». Selon les documents judiciaires, il aurait écoulé environ 2,6 kilos de cocaïne, 593 grammes d’héroïne et 105 de métamphétamine au cours de quatre derniers mois sur le réseau.

NOD est dans le « top 1% des trafiquants » selon les documents. Ross Ulbricht risque donc d’entraîner beaucoup de monde dans sa chute. Même si, avouons-le, les petits consommateurs n’ont sans doute pas trop de soucis à se faire.