Amitié entre les peuples : Twitter, Netanyahou s’abonne à un compte érotique iranien

Buzz

Par Elodie le

Hier, une partie du web s’est enflammée sur le compte Twitter de premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou. Et pour cause : Ce dernier s’est abonné à une librairie érotique iranienne…

Déflagration niveau bombe H. On sait Benyamin (aka Bibi pour les intimes) très réticent et perplexe face aux signes d’ouvertures du nouveau président iranien, Hassan Rohani, sur la scène internationale. Le premier ministre le soupçonnant de vouloir endormir son monde concernant le nucléaire iranien. De là à faire preuve d’autant d’ouverture d’esprit…

C'est pas avec ce téléphone qu'il risque de tweeter...

Bon allez, trêve de galéjades. L’explication serait à trouver du côté de son attaché de communication. Peut-être jaloux de l’effervescence suscitée par l’arrivée d’Hassan Rohani sur Twitter, son communicant a souhaité donner un nouveau souffle au compte du premier ministre israélien en renouvelant ses followers. Le Times Of Israel remarque ainsi cette nouvelle activité : 90 nouveaux usagers. Mais parmi tous ces comptes, pour le moins officiels, gouvernement, ambassades israéliennes etc., l’un d’eux attire l’œil : @PersianHotBook, 13 abonnés qui se décrit comme « la première librairie vendant des livres érotiques en persan ».

Sitôt repéré, la presse s’en empare faisant réagir le cabinet du ministre qui explique qu’il s’agit d’une « erreur », le premier ministre n’ayant « aucun lien avec cette affaire. » Le compte Twitter de Netanyahou est d’ailleurs revenu à la normale peu de temps après. Affaire classée ? C’était sans compter sur les twittos iraniens amusés par ce rapprochement incongru. Florilège.

Donc, @PersianHotBook a 13 followers. L’un d’eux est @netanyahu

« Maintenant, on connait ses goûts en matière de littérature »

Maintenant on sait pourquoi Netanyahu essaie autant de pénétrer les frontières de l’Iran ! »

@netanyahu veut voir les vraies bombes de destructions massives iraniennes »

Ha Twitter, ton univers impitoyable. Pour peu que vous ayez la cliquette rapide, c’est le fail assuré.

Heureusement pour nous, nos politiques ne sont pas en reste. On repense avec émotion au #DMfail d’Eric Besson (« Quand je rentre je me couche. Trop épuisé. Avec toi ? »), à celui de Lionel Lucas (« Je te laisse rentrer et te préparer. Je t’aime »), en passant par Nora Berra (alors secrétaire d’Etat chargée de la santé), qui, sur son blog, donnait ses recommandations face au froid et enjoignait les personnes vulnérables à ne pas sortir dont… les SDF.

Néanmoins, la championne toute catégorie c’est Nadine Morano. Alors ministre de l’apprentissage, elle donne l’exemple en envoyant un tweet suant la labeur à son collègue Eric Besson : « @ericbesson je bulle dans un spa avec des copines et toi tu tweet occupe toi de ta femme un peu.” Elle s’en était alors sortie avec une justification fumeuse. Si c’était son seul coup d’éclat… Nadine Morano, sniper de la « cellule riposte » – dont faisaient partie Valérie Rosso-Debord, Guillaume Peltier, Laurent Wauquiez, NKM, Thierry Mariani, Benoist Apparu et Brice Hortefeux… Du lourd – tire plus vite que son Twitter, d’où le nombre de dérapages à son actif.

Récemment, c’est Xavier Cantat, frère de et compagnon de Cécile Duflot, qui s’est illustré sur Twitter. Suite aux propos de Manuel Valls et en pleine polémique sur les Roms, il avait tweeté en qualifiant les propos du ministre de « raciste ». Tweet effacé rapidement mais pas assez. Rien ne se perd sur les Internets, le tweet est vite réapparu sur la toile. Le compte a ensuite été purement supprimé. Radical.

Bon donc le tweet que Xavier Cantat a effacé est ici #justincase pic.twitter.com/RBLlGugtbn

— Salomé Legrand (@Salome_L) October 3, 2013

 

Enfin, tous les énumérer prendrait certainement un temps infini. Si le cœur vous en dit, n’hésitez pas à nous faire part de vos trouvailles !