[Top 5] Ces comics qu’on aimerait voir adaptés au ciné, mais en fait, c’est pas possible

JDG Network

Par Pierre le

Les comics au cinéma (ou en série tv) ont la côte en ce moment. Les productions rapportent beaucoup d’argent et les maisons de production auraient tort de se priver de ce filon. Mais ce qui est bien avec les comics, c’est que parfois, des histoires complètement barrées ou tout simplement originales émergent. Des histoires inadaptables […]

Les comics au cinéma (ou en série tv) ont la côte en ce moment. Les productions rapportent beaucoup d’argent et les maisons de production auraient tort de se priver de ce filon. Mais ce qui est bien avec les comics, c’est que parfois, des histoires complètement barrées ou tout simplement originales émergent. Des histoires inadaptables sur grand écran qui seraient pourtant plus intéressantes que les blockbusters actuels. Cette semaine, nous vous avons sélectionné 5 comics qui mériteraient une adaptation ciné ou série télé, mais en fait, c’est peu probable.

Planet Hulk

planet-hulk-wallpaper

Planet Hulk est un arc narratif s’intéressant au géant vert créé par Greg Pak et Peter David et publié en 2006. Dans cette série, Bruce Banner, ou plutôt son double vert, est envoyé sur un planète inconnue peuplée de créatures étranges. Reprenant une histoire à la Spartacus, Planet Hulk voit notre protagoniste passer du stade d’esclave à gladiateur jusqu’à devenir un héros. Un arc passionnant bourré d’imagination qui rappelle les meilleurs Planet Opera.

Pourquoi ce n’est pas possible ?

Un moment évoqué par différente rumeurs, l’adaptation de Planet Hulk est impossible, selon les dires mêmes de Marvel. En effet, difficile d’imaginer un film dédié au géant vert tourné entièrement en CGI. Trop risqué pour la firme qui a déjà connu deux traumatismes ciné avec le personnage. Maintenant que Mark Ruffalo est bien installé dans les bottes de Banner, il serait insensé pour la firme de ne pas le mettre en avant dans un film où on ne verrait que sa forme “virtuelle”. Mais tout n’est pas perdu, puisque Marvel a tout même adapté l’arc dans un film d’animation.

Fables

2013-06-04-fables

Les personnages de contes de fées ont été chassés de leur monde. Ils se sont alors réfugiés dans notre univers pour y vivre une existence lamentable. Fables à un concept perché, mais tellement génial. Créé par Bill Willingham, Fables est un comics sale, lugubre, qui serait parfait pour un film bien sombre.

Pourquoi ce n’est pas possible ?

Le concept est évidemment trop perché pour une adaptation ciné ou série. En effet, impensable pour les maisons de production de donner sa chance à une histoire aussi étrange. Pourtant, l’oeuvre connaît en ce moment une adaptation vidéoludique, Wolf Among Us de Telltale.

Superman Red Son

Superman-Red-Son-Trade-Cover-Wallpaper-DC-Comics-Elseworlds-Trinity-Comics-Review

Et si Superman avait atterri sur Terre 12 heures plus tôt ? Un petit détail, dit comme ça, mais qui change totalement l’histoire du héros. En effet, au lieu de se crasher dans le Kansas, la navette de Kal-El atterrit… en Unions Soviétique ! Mark Millar et Dave Johnson sont partis de cette idée pour nous livrer un récit d’exception qui brouille les pistes. Le Superman américain laisse ici sa place à un surhomme au service de l’URSS. Un concept diablement efficace qui donne une histoire haletante et originale qui aurait toute sa place sur grand écran.

Pourquoi ce n’est pas possible ?

Faire un film sur un Superman Soviétique ? Impensable, surtout à l’heure où DC tente de construire un univers cohérent avec Man of Steel. Un tel spin-off n’est donc pas envisageable par des producteurs qui veulent nous servir un Superman très fidèle à l’idée qu’en a le grand public. De plus, un tel spin-off perdrait totalement le spectateur profane .

Marvel 1602

Scott_McKowen,_Mavel_1602,_2004 (1)

Et si les Superhéros Marvel étaient apparus 400 ans plus tôt ? Cela donnerait un Nick Fury espion pour la reine d’Anglettre, un Peter Parker écuyer, un Dr Strange médecin royal ou un Daredevil barde. Créé par Neil Gaiman, cette maxi-série serait parfaite pour le cinéma ou la télévision. Superhéros, intrigues politiques à la Game of Thrones, un cocktail détonant qui marche sur papier.

Pourquoi ce n’est pas possible ?

Ici, le problème est le même que pour Superman Red Son. Quel serait l’intérêt de Marvel de réaliser un spin-off alors qu’un univers mettant en scène les super-héros existe déjà au cinéma ? De plus, la firme n’a pas tous les droits cinématographiques de ses personnages (Spiderman, X-Men, Les 4 fantastiques). C’est ballot, d’autant plus que ces dits personnages sont la clé de voûte de l’histoire de Marvel 1602.

Transmetropolitan

bb-transmetropolitan

Transmetropolitan est un chef-d’oeuvre, une pièce maîtresse dans l’univers comics. Créée par Warren Ellis, la série raconte à travers ses 60 numéros l’histoire de Spider Jerusalem, journaliste dans un monde cyberpunk, qui revient aux affaires après plusieurs années d’exil. Il faudrait plusieurs volumes entiers pour expliquer tout ce qui se cache derrière Transmetropolitan. Monde futuriste à la dérive, personnage principal extrêmement complexe, Transmetropolitan serait parfait pour une série télé ou même un film.

Pourquoi ce n’est pas possible ?

Tout d’abord, Transmetroplitan est dense. Certes, il est possible de condenser l’histoire, mais impossible de résumer en deux heures l’univers totalement fou de l’oeuvre d’origine. De plus, impossible d’adapter l’univers sans trahir le personnage principal : Spider Jerusalem. Journaliste cherchant constamment à la recherche de la vérité, il n’est pourtant pas un exemple à suivre. Complètement décalé, voire fou à lier par certains aspects, tricheur, menteur, violent, alcoolique et accroc à la cigarette, il ne rentrerait pas dans les cases en ce qui concerne les canons actuels d’Hollywood. C’est vrai, depuis combien de temps n’avez vous pas vu un héros de blockbuster se griller une clope, par exemple ? De toute façon, il n’est pas certains que nous ayons réellement envie de voir la série sortir des cases de BD…