Le clown de Northampton, IL est démasqué ?

Buzz

Par Elodie le

Bas les masques semble être le leitmotiv de la semaine. L’abominable homme des neiges, le Yéti (celui dans Tintin au Tibet si vous préférez), ne serait qu’un ours hybride, déception ; à New York, on traque plus l’identité de Banksy que ses œuvres et à Northampton, le clown guilleret qui terrorisait les habitants ne serait finalement qu’un… jeune cinéphile de 22 ans.

clown-1

Il a plusieurs semaines, nous vous faisions part de cette information caustique : en septembre, à une centaine de kilomètres de Londres, dans la ville de Northampton, un clown, plus avatar de Ça de Stephen King que de Bozo terrorisait la ville par ses apparitions aussi soudaines que nocturnes. Il le jurait sur sa page Facebook, il était « inoffensif ». Ses intentions n’étant pas claires, les habitants restaient terrifiés.

Débusquer son identité était donc devenue la nouvelle lubie de la population afin de se rassurer ou s’inquiéter à raison peut-être. Lui semblait s’en amuser et continuait à poster ses faits d’armes sur Facebook via des photos et vidéo. Interactivité.

Le crime était presque parfait. Alors que le mystère était toujours entier, le clown aurait été démasqué d’une manière toute aussi mystérieuse. En effet, sur je ne sais quelles informations, The Sunday People photographie un jeune homme sortant de chez lui avec le fameux costume de clown. À découvert, Alex Powel, jeune étudiant en cinéma de 22 ans, aurait alors été contraint d’avouer la vérité au tabloid :

Oui, je suis le clown, j’ai essayé de garder le mystère, d’être le plus discret possible pour que les gens ne découvrent pas mon identité

Il concède même que son spectacle vivant n’a pas enchanté tout le monde en ville, il aurait ainsi fait l’objet de menaces de mort sur Facebook.

Je voulais juste amuser les gens. Beaucoup de gens aiment avoir peur pour pouvoir en rire plus tard. C’est comme lorsque l’on regarde un film d’horreur. Quand les gens ont peur, ils commencent généralement à rire

Oui, c’est une manière originale de chercher à faire rire les gens. Risqué mais intéressant.

Clap de fin ? Il semblerait que non. Un message est apparu lundi sur la page Facebook du clown

Ne vous inquiétez pas, mon identité est encore préservée. À bientôt ! Bip, Bip !

 

To be continued… Il, est reparti. Mais que fais le coyote !