Il est revenu, un clown terrifie une ville anglaise

Buzz

Par Elodie le

Un clown terrorise une petite ville. Comme un air de déjà vu… Une allure empruntée, des pieds énormes, un regard sanguinaire, des dents jaunies, longues et aiguisées, un crâne dégarni, une peau décharnée sur un visage lugubre déformé par la haine et ponctué de lèvres rouges encore gorgées du sang qu’il vient de faire couler. Tintintiiiiiiin ! Planquez vos marmots, Ça est revenu… ou pas !

Ca, il est revenu

Nostalgique déséquilibré ou simple mortel désireux de passer le temps de manière… originale ? Quoiqu’il en soit, depuis quelques jours, ses apparitions dans la petite ville de Northampton, située à 100 km de Londres, ne sont pas du goût des habitants. Loin de les divertir, elles auraient plutôt tendance à les terrifier, leur rappelant plus le personnage terrifiant du roman culte de Stephen King que Bozo le clown.

Il faut dire qu’il apparaît généralement la nuit et reste planté là, à fixer les passants, souvent muni d’une flopée de ballons gonflables dans la mimine. Réveillant ainsi les coulrophobes endormis (les phobiques des clowns, ndlr).

Northampton-Clown
Hello you !

Pour l’instant anonyme, ce clown patibulaire a crée sa page Facebook le vendredi 13 (oui, il a le sens de l’humour et du timing en plus) sur laquelle il poste des photos de ses exploits. Et tente ainsi de rassurer la population sur ses intentions : il est inoffensif.

Trop de haine, pas assez d’amour. Non, je ne porte pas de couteau sur moi ! Ce sont juste des stupides rumeurs colportées par de stupides personnes.

Oui, pourquoi tant de haine ?

Où est Charlie ?
Où est Charlie ?