40 millions de dollars pour les victimes du bug de l’entrée en bourse de Facebook

Business

Par Jerome le

L’agence américaine d’autorégulation du secteur financier, ou FINRA, a validé les demandes d’indemnisation exigées par les victimes du « bug » lors de l’entrée en bourse de Facebook. Montant de l’enveloppe : 41,61 millions de dollars. C’est un peu moins que 62 millions de dollars alloués par l’organisme au départ.

Le montant reste assez faible, comparé aux pertes estimées par certains organismes bancaires. L’Union des Banques suisses (UBS), estime par exemple avoir perdu 365 millions de dollars au moment de l’IPO du réseau social.

En effet, on se souvient que le jour de son introduction sur le Nasdaq, l’action Facebook a été particulièrement échangée durant les premières minutes de sa cotation. Le système informatique n’avait pu tenir la charge, ce qui avait eu pour effet de décaler l’exécution de certains ordres, et donc entraîné une perte d’argent pour certains. D’où les demandes d’indemnisations.

facebook-2

Source: Source