Guerre des brevets : Apple, Microsoft, Sony, BlackBerry contre Google, Samsung, LG, Huawei… notamment

Business

Par Jerome Durel le

La guerre des brevets prend une autre dimension avec cette nouvelle affaire révélée par Ars Technica. Elle oppose la plupart des grands noms de la high-tech, notamment Apple et Microsoft contre les non moins géants Google et Samsung ou encore LG.

Marteau-juge

L’histoire remonte à 2009 lorsque la société Nortel, spécialisée dans les télécommunications, se déclare en faillite et met aux enchères les quelques 6000 brevets de son catalogue. Afin de les acquérir, Apple, Microsoft, Sony, RIM, Ericsson et EMC (qui fait dans le cloud) créent le groupe Rockstar Bidco qui achètent l’ensemble du catalogue pour 4,5 milliards de dollars. Google qui n’a proposé que 4,4 milliards rate le coche. Dommage, pour une entreprise qui déboursera plus tard 12,5 milliards pour racheter Motorola et ses brevets.

Aujourd’hui Rockstar revendique la paternité de six brevets, qui concernent la publicité ciblée et surtout la possibilité de proposer aux utilisateurs des pubs en fonction de leurs recherches sur le web. Autrement dit, un Adwords like. En attaquant ici, il est évident que Rockstar veut directement frapper Google au cœur.

Mountain View n’est pas seul dans cette affaire. La plainte concerne également Samsung, LG, HTC, Huawei, ZTE ou encore ASUS, bref, la plupart des constructeurs utilisant Android. Sur la base de brevets concernant, entre autres, l’interface utilisateur, ou un centre de messagerie intégré, cette fois.

La plainte a été déposée, reste maintenant à savoir ce qu’en feront les juges, mais il est clair que le Patent Troll trouve ici sa MOAB.