Nils Torvalds affirme que la NSA aurait demandé de mettre un backdoor sur Linux

Business

Par Pierre le

On parle beaucoup de la NSA en ce moment. Au parlement Européen aussi, on évoque la question. Lors d’une séance au parlement la semaine dernière, Nils Torvalds a indiqué que la NSA avait peut-être demandé un accès dérobé à Linux.

Linus_Torvalds_Flipping_NVIDIA_Off_Wide

Tout part d’une discussion, sur la présence ou non d’un backdoor sur les logiciels Microsoft, lancée par Christian Engström, membre du parti pirate suédois. Si ceux-ci en ont, il serait impossible de vérifier, le code source n’étant pas disponible. Nils Torvalds, qui siège au parlement européen et qui est accessoirement le père de Linus Torvalds, a indiqué que même si son fils ne le disait pas ouvertement, tout le monde avait compris qu’il avait été approché par la NSA pour ajouter un accès dérobé à Linux. De toute manière, même si Linus avait eu la volonté de le faire, ce serait totalement impossible, conclut-il.

Nils Torvalds fait référence à une conférence donnée par Linus en septembre dernier. Un intervenant lui avait posé la question du backdoor dans Linux. Le créateur de l’OS avait indiqué que non, la NSA ne l’avait pas contacté, tout en faisant oui de la tête.

La question du piratage de la NSA tourmente le parlement européen et c’est bien normal. Après les révélations du Guardian, du Washington Post, du Monde et du Spiegel sur l’espionnage des dirigeants et ambassadeurs européens par la NSA, les chefs d’États du vieux Continent sont sur les dents et demandent des explications à la maison blanche.

http://www.youtube.com/watch?v=EkpIddQ8m2s&feature=youtu.be

Source: Source