Google va retirer la photo d’une scène de crime datant de 2009 dans Maps

culture geek

Par Elodie le

Les photos de Google Maps apportent parfois son lot de surprises, des meilleures… aux pires. C’est notamment ce qu’a vécu le père d’un adolescent tué en 2009 près d’une voie ferrée et dont la photo de la scène de crime s’est retrouvée sur le site de cartographies.

google-satellite

Prise par les satellites de la firme de Mountain View, cette photo représente la vue du ciel d’une voie ferrée de Richmond (Californie), entourée de terrain vague et d’entrepôts sur laquelle on distingue une voiture de police puis des policiers s’affairant autour d’un corps. Ce corps gisant au sol est celui d’un jeune garçon âgé de 14 ans à l’époque des faits et assassiné par balles près de cette même voie le 15 juillet 2009.

C’est le père du jeune garçon qui en a fait la découverte : « Tous les souvenirs d’il y a quatre ans sont remontés. Je suis sous le choc » a-t-il déclaré à Mercury News. L’important écho engendré par cette affaire dans les médias et remonté jusqu’à Google qui a réagi dans la foulée en annonçant faire son possible pour retirer la photo. Entre lundi 18 et mardi 19 novembre, la firme a expliqué que bien qu’il n’était pas dans ses habitudes de pouvoir accélérer le remplacement de ses images satellites, compte tenu des circonstances, elle allait faire « une exception » pour y remédier et retirer cette photo de ses cartographies. Ce processus pourrait néanmoins prendre jusqu’à 8 jours.

Google has never accelerated the replacement of updated satellite imagery from our maps before, but given the circumstances we wanted to make an exception in this case

En attendant, le corps de la jeune victime a été masqué sur la photo originale et le vice-président de Google Maps, Brian McClendon, a déclaré que « nos pensées vont à la famille de ce jeune garçon ».

google_maps_captured_body

Néanmoins pour le père de la victime, les excuses de la firme ne sont pas suffisantes, il s’est dit déçu par Google et aimerait que la firme fasse plus attention à l’avenir. Par ailleurs, il espère que la nouvelle médiatisation donnée au meurtre de son fils mettra un peu la pression à la police de Richmond pour relancer l’affaire qui n’a, à ce jour, pas été élucidée. Cette dernière a affirmé ne pas avoir de nouvelles pistes concernant ce dossier.

I’m going to take this time to tell police, « Don’t forget my son. Close the case »