Microsoft pourrait abandonner les licences pour Windows Phone et Windows RT

Smartphone

Par Pierre le

Microsoft pourrait changer de stratégie à l’avenir concernant l’attribution des licences. La firme de Redmond serait en effet en train de réfléchir à un nouveau modèle, qui se rapprocherait plus de celui de Google pour Windows Phone et Windows RT.

surface-RT

Si Windows Phone continue de grappiller lentement, mais surement des parts de marché, Windows RT fait un flop. Les constructeurs ont peu à peu abandonné l’OS tablettes et seuls Microsoft et Nokia commercialisent encore des tablettes tournant avec RT. Mais Microsoft pourrait redresser la barre avec une nouvelle politique : ne plus faire payer les licences aux constructeurs tiers.

A l’heure actuelle, si un constructeur commercialise un smartphone ou une tablette tournant sous Windows Phone ou Windows RT, il paye une licence. Sur chaque terminal vendu, un pourcentage arrive dans la poche de Microsoft. Cependant, si aucun constructeur ne s’intéresse à ces OS, Microsoft ne gagne rien. Logique. L’idée serait donc de proposer ces OS gratuitement aux constructeurs pour les motiver à se lancer. Lorsqu’on sait que Windows Phone et Windows RT sont presque essentiellement exploités par Nokia et Microsoft à l’heure actuelle, cette mesure aurait du sens.

Si tout cela est avéré, Microsoft ne toucherait plus un centime dès qu’un terminal sera vendu. Cependant, Redmond pourrait avoir d’autres sources de revenus, comme les publicités in app ou dans Bing. Chaque application apporterait également de l’argent. Pour faire simple, un modèle à la Google.

Source: Source