Battlefield 4 : Une « agression culturelle » pour certains médias chinois

Par Henri le

Alors que les équipes de Battlefield 4 ont du mal à corriger les bugs du multi, il semblerait que certains médias chinois en veulent aussi au jeu, qui discréditerait l’image de la Chine.

Battlefield-4-China-Rising-s-Bombers-Were-Originally-Pilotable-Says-DICE

China Rising, le dernier DLC de la série Battlefield 4 permet à des dizaines de joueurs de s’étriper chez nos amis de l’empire du Milieu. Et visiblement, cela n’a pas plu au Zhongguo Guofangbao, un journal d’information militaire chinois (rapporté par le South China morning post).

L’éditorial explique ainsi que ce pack de cartes est « la dernière attaque d’une guerre culturelle en cours, censée induire en erreur la jeunesse, et falsifier l’image de la Chine à l’étranger »

L’utilisation des jeux vidéo afin de discréditer l’image d’un pays par rapport à d’autres est une nouvelle forme de pénétration et d’agression culturelle.

Selon le journal, le principal ennemi mis en scène dans ce DLC (un général dissident chinois), « couplé à la puissance militaire montante du pays » va laisser paraître aux Occidentaux « que la Chine est l’ennemi de base ».

battlefield-4-324527_original (1)

Dans le passé, quand les Occidentaux faisaient des jeux de guerre, ils se servaient de la Russie s’ils avaient besoin d’un ennemi imaginaire […] Mais depuis quelques années, et avec l’augmentation de la puissance de la Chine, les théories d’une menace émanant de chez nous se retrouvent partout. Les compagnies étrangères ne se gênent pas pour intégrer un conflit sino-américain dans leurs jeux afin d’attirer l’attention.

Ma Zhengang, vice-directeur de l’Association de Diplomatie Publique Chinoise, a suggéré qu’il « fallait s’élever, partager la voix des Chinois, et résister aux médias jeux vidéo qui placent la chine sous un mauvais jour »

On se demande ce qu’EA (aux US) en pense !

stopwatch 2 min.