Evernote va améliorer et simplifier son service

Android

Par Olivier le

Instabilité, synchronisation défaillante, bugs divers et variés, support mal embouché… Les utilisateurs lambdas et les abonnés à l’offre Premium d’Evernote ne sont pas à la fête depuis quelques mois. Phil Libin, le CEO de l’entreprise qui donne son nom à cette application multi-plateformes de prise de notes et de gestion de tâches, a bien humblement saisi l’ampleur des problèmes.

hero_evernote-1

Il a fallu un billet posté par un ancien rédacteur de TechCrunch, se plaignant de lourds soucis de fiabilité et de sécurité avec l’application pour iOS 7 d’Evernote, pour que Libin finisse par reconnaître que son produit souffrait de graves déficiences. Il s’en excuse sur le blog de la start-up, en expliquant que son entreprise s’était peut-être trop focalisée sur l’ajout de fonctionnalités et l’expansion de sa base utilisateurs, aux dépends de tous ceux qui utilisent les services d’Evernote de manière professionnelle ou avancée.

Mais cela sera bientôt du passé. La chasse aux bugs est en fait devenue la priorité de l’équipe de développement, tout comme une meilleure stabilité, depuis quelques mois. Il y a cependant encore beaucoup à faire, tout comme sur le plan de la simplicité d’usage – à bien des égards, Evernote est devenu une véritable usine à gaz où on ne retrouve pas ses petits. 2014 sera donc tout entier tourné vers l’amélioration du fonctionnement du service, et non pas nécessairement à l’empilement parfois stérile de fonctionnalités.