Apple lorgne toujours sur la santé avec deux nouvelles recrues

Gadget

Par Jerome Durel le

L’introduction du coprocesseur M7 avec la puce A7 intégrée dans l’iPhone 5S, les iPad Air et Mini Retina avait annoncé la couleur : Apple s’intéresse à la santé. Cupertino ne semble pas vouloir s’arrêter là. Le groupe a en effet recruté deux nouvelles personnes travaillant dans ce domaine : Nance Dougherty et Ravi Narasimhan.

pomme-stetoscope

La première officiait dans une start-up du nom du Sano Intelligence, elle se définit elle-même comme une API pour le flux sanguin. La firme développe notamment une sorte de patch capable de mesurer les taux de potassium et de glucose dans le sang, ce qui n’est pas sans rappeler une certaine lentille. Son profil LinkedIn mentionne désormais un poste d’ingénieur matériel chez Apple.

Ravi Narasimhan était quant à lui vice-président de la recherche et développement chez Vital Connect. Une société qui se spécialise également dans le capteur biologique. L’idée est ici de mesurer certains signes vitaux comme le rythme cardiaque, la fréquence respiratoire ou encore la température afin de la transmettre sur un terminal mobile et à son médecin.  Son profil LinkedIn indique désormais « R&D chez Apple »

Si ce genre de choses s’intègrent a priori assez mal sur smartphone, elles ont nettement plus de sens sur un gadget qui reste perpétuellement en contact avec le corps… comme une montre.

Source: Source