#Troll : Phil Schiller d’Apple relaie une étude sur les malwares Android

Sur le web

Par Olivier le

Phil Schiller, vice-président en charge du marketing d’Apple, utilise fréquemment son compte Twitter pour troller sur Android. En mars dernier, il avait fait tourner un lien vers une étude montrant la menace que fait peser les malwares sur les plateformes mobiles… et notamment Android.

schiller_2115507b

Rebelote ces dernières heures. Cisco Systems a mis en ligne une nouvelle étude soulignant une fois de plus la « dangerosité » de la plateforme de Google dont une des conclusions est que 99% des malwares l’avaient ciblé l’an dernier. Étant donné la part de marché du système d’exploitation de Google (80% dans le monde), il parait logique que les hackers s’attaquent d’abord à cette plateforme – ce qui n’exonère évidemment pas Google de lutter contre la vérole numérique.

iOS de son côté bénéficie du « jardin fermé » mis en place par Apple, qui vérifie chaque application avant de la mettre en ligne sur l’AppStore. 14% des utilisateurs d’iPhone, d’iPod touch et d’iPad ont tout de même été visés par toutes les formes d’attaques en ligne, contre 71% pour leurs homologues sous Android.

Mais évidemment, et même si Schiller n’en dit rien dans son tweet, c’est très certainement le chiffre choc de 99% qui doit l’intéresser ! Le vice-président d’Apple a également fait parler de lui il y a quelques jours, en se désabonnant du fil Twitter de Tony Fadell, le créateur de la société Nest rachetée par Google.