[PAL] Nintendo s’entête-t-il trop ?

Par Fabio le

Jeudi, Nintendo a lancé plusieurs pistes concernant ses stratégies de développement futures (notre résumé, ici), tout en fermant, ces dernières semaines, la porte à plusieurs possibilités fantasmées par les foules, comme la sortie de jeux Nintendo sur d’autres plateformes, consoles de salon plateformes nomades.

nintendo

Mercredi cette fois, on vous parlait du bilan annuel de Nintendo, peu reluisant sur la plan de la console de salon. 2 410 000 Wii U auront ainsi trouvé preneur en 2013, soit deux fois moins que la PS4 en deux mois. C’est peu. Dans la foulée, Satoru Iwata annonçait qu’il allait réduire son salaire de 50%.

Nintendo est conscient de ses propres lacunes, mais ne s’entête-t-il pas sur ses positions, ne se refuse-t-il pas bêtement de prospecter sur de nouveaux marchés ?

Pour Henri, « Nintendo prend conscience du retard pris avec la Wii U. Ils ont cru que sans grosses IP dans la première année, la console décollerait quand même. Mais ce n’est pas le cas. La faute aussi à un marketing ronflant et brouillon, ainsi qu’un prix d’appel légèrement trop élevé. »

Même son de cloche chez Kocobe, qui pense que « Nintendo a eu raison de s’entêter sur certains points, comme le fait de rester sur ses propres plateformes. En revanche, ce qu’il lui manque vraiment, c’est un grand jeu phénomène comme il en a fait régulièrement depuis sa très longue histoire. Un jeu comme le Programme d’entraînement cérébral du Dr Kawashima sur DS ou comme Wii Sports sur Wii. Il lui faut une nouvelle licence ! »

Personnellement, j’aime assez la philosophie de Nintendo, qui a certainement envie de garder un maximum de contrôle sur ses licences. C’est une part cruciale de son identité et de son image. J’ose quelque part espérer que la Wii U n’est rien d’autre qu’un regrettable accident.

Assez parlé, à vous les studios. On attend vos avis !

stopwatch 5 min.