Nintendo va racheter ses propres actions afin de rassurer les investisseurs

Par Henri le

Nintendo traverse actuellement une passe difficile, après trois trimestres très décevants financièrement. La firme a donc pris une décision radicale pour rassurer les investisseurs.

nintendo-stock-chart

Le conseil d’administration de Nintendo vient d’autoriser le rachat de 9 500 000 de ses propres actions, pour un montant de 829 millions d’euros. Un package énorme, qui représente presque 8% du total des titres. Un rachat facilité par le fait que ces actions appartiennent aux héritiers d’Hiroshi Yamauchi, l’ancien président de la firme décédé l’année dernière. Une transaction rendue possible grâce à des réserves financières confortables, emmagasinées depuis plusieurs générations de console.

Au vu des aléas de l’industrie, monsieur Yamauchi a toujours insisté sur le fait d’avoir les poches bien garnies. Sans quoi nous ne nous serions jamais relevés d’une simple défaillance du côté de nos consoles.(Satoru Iwata, Président de Nintendo)

Bien qu’une telle acquisition trahisse la fébrilité actuelle de la firme, principalement dû aux faibles ventes de la Wii U, elle devrait rassurer les investisseurs en raréfiant le titre sur le marché (et donc faire remonter son prix).

Satoru Iwata, président de Nintendo
Satoru Iwata, président de Nintendo

Une manœuvre à laquelle s’ajoutent les récentes déclarations de Satoru Iwata, président de Nintendo, qui a indiqué une ouverture vers le monde de la téléphonie mobile. Très protectionniste concernant ses licences, Iwata a néanmoins expliqué ses jeux ne seraient pas déclinés sur smartphones, et que ces terminaux ne serviraient qu’a mieux faire connaitre « les jeux, consoles et personnages de Nintendo ». Il a également expliqué que la firme « envisageait des fusions et des acquisitions ».

Espérons que ces manœuvres permettent à Nintendo de stopper la chute de son action, et de repartir du bon pied au travail.

stopwatch 5 min.