Une alliance France-Allemagne pour contrer l’espionnage de la NSA sur Internet

Sur le web

Par Pierre le

L’affaire Snowden a beaucoup fait parler l’année dernière. L’ampleur de l’espionnage de la NSA n’a pas plu du tout aux pays Européens. Angela Merkel, par exemple, a confié sa déception et sa colère lorsqu’elle a appris que sa boite mail et son smartphone avaient été mis sur écoute. Aujourd’hui, l’Allemagne veut contrer la NSA et elle compte bien s’allier avec son partenaire de toujours (enfin presque) pour y arriver : la France.

CR : Reuters
CR : Reuters

La Chancelière Angela Merkel a en effet annoncé qu’elle allait prochainement rencontrer François Hollande pour discuter d’un nouveau projet Européen pour contrer l’espionnage de la NSA sur Internet. L’idée sera de mettre en place, avec la collaboration des FAI, un réseau de communication 100% Européen.

L’idée, ce n’est pas de créer un intranet, loin de là, mais de mettre en place un réseau qui consiste à ne pas faire sortir des informations du continent. Merkel a précisé qu’elle souhaite, par exemple, que les informations ne passent pas par des serveurs américains lorsque l’internaute envoie un mail ou navigue sur le web. Toutes les informations devront passer par les réseaux du vieux continent si elles n’ont pas de raisons particulières d’aller ailleurs. Une manière de protéger les citoyens de l’UE contre l’espionnage américain.

Dans les faits, c’est possible, mais très difficile à réaliser. En effet, Internet est un réseau très ouvert et les informations circulent à travers la planète par de multiples voies. Concentrer tout ça sur une région géographique demandera énormément d’organisation et de travail.

Reuters indique que le cabinet de François Hollande est favorable à l’idée. Les deux chefs d’Etat vont donc se rencontrer prochainement pour évoquer ce projet, qui n’est pour l’instant qu’une idée.

Source: Source