Free confirme des négociations avec Bouygues Telecom pour le rachat de son réseau mobile

Smartphone

Par Gregori Pujol le

Iliad annonce aujourd’hui avoir signé un accord de négociations exclusives avec le groupe Bouygues et la société Bouygues Telecom en vue du rachat d’un portefeuille de fréquences 2G/3G/4G et du réseau de téléphonie mobile de Bouygues Télécom pour un montant pouvant aller jusqu’à 1,8 milliards d’euros.

Prolongement de l’offre de fusion de Bouygues Telecom et SFR faite par Bouygues à Vivendi, cette opération est conditionnée à la réalisation effective de cette fusion. Elle vise à maintenir en France une forte concurrence par les infrastructures, selon le communiqué de presse.

Iliad estime que « Dans une configuration de marché revenu à trois acteurs, cette opération permettrait à Free Mobile d’accélérer sa dynamique commerciale ambitieuse au bénéfice du consommateur dans un contexte de concurrence par les infrastructures en renforçant considérablement son autonomie et son portefeuille de fréquences ».

Pour le groupe Bouygues, « sans atténuer la très vive concurrence qui règne sur le marché français, cet accord, tout comme la fusion Bouygues Telecom-SFR, contribuerait au retour du secteur de la téléphonie mobile à un équilibre permettant de dynamiser l’emploi, de réaliser les investissements souhaités par les pouvoirs publics et de développer la qualité de service et l’innovation au bénéfice des consommateurs. »

Cet accord permet à Bouygues Telecom de présenter ab initio à l’Autorité de la concurrence des mesures visant à maintenir une dynamique de marché au bénéfice des consommateurs, Free se déclarant dès maintenant acquéreur (upfront buyer) d’un réseau et de fréquences.

Illiad compte financer cette opération avec les ressources propres et bancaires du Groupe et sans recours à une augmentation de capital.

Photo : REUTERS/Eric Gaillard
Photo : REUTERS/Eric Gaillard