Migration vers le Cloud : quelle stratégie Cloud adopter ?

Réelle révolution informatique, le Cloud computing offre aux entreprises l’opportunité de réaliser des économies et simplifier leur infrastructure informatique, tout en gagnant en productivité. La migration vers le Cloud reste pour autant complexe ; il faut choisir une solution adaptée à la stratégie métier, performante et sécurisée.

Cloud Computing


Pourquoi les entreprises adoptent le Cloud ?

Le Cloud offre de nombreux avantages aux entreprises souhaitant externaliser tout ou une partie de leur infrastructure informatique :

– Une réduction des coûts ; les services Cloud sont moins coûteux que les systèmes physiques traditionnels et les coûts sont échelonnés via un abonnement mensuel.
– Une productivité améliorée ; les services Cloud améliorent la gestion des ressources informatiques. Ils sont simples d’utilisation et faciles à configurer.
– Une flexibilité optimale ; le service informatique est libéré de la gestion et du support de son infrastructure informatique au quotidien.
– Une mobilité professionnelle favorisée ; le Cloud permet aux collaborateurs de travailler ensemble et à distance via une sauvegarde en ligne avec un traitement des données en réel.

Les défis liés à la migration Cloud

Si le Cloud computing présente de nombreux avantages, la mise en œuvre de la migration Cloud soulève de nombreux enjeux. Plusieurs options relatives au type d’environnement Cloud existent (Cloud privé, public, hybride…). Il est primordial de choisir l’option satisfaisant au mieux les exigences et les ambitions stratégiques de l’entreprise en tenant compte des éléments suivants :

– Nouvelle solution ou évolution d’une solution existante ?
Acquérir une nouvelle solution et la déployer requièrent de nombreuses ressources, du savoir-faire et du temps. Pour les structures qui en sont dépourvues, le Cloud public est une solution adaptée.

– Criticité des solutions et stratégie
Pour les activités stratégiques, les entreprises cherchent à garder un meilleur contrôle sur les solutions informatiques associées (personnalisation, configuration, gestion…). Pour ces usages, le Cloud hybride ou privé est recommandé.

– Sensibilité des données
Pour protéger des données confidentielles, deux options sont recommandées : un système de Cloud privé ou un système hybride (exécution des applications dans un Cloud public et stockage des données sensibles dans un Cloud privé).

Les critères de décision

Pour finaliser son choix et sélectionner l’offre Cloud la plus adaptée parmi la grande diversité existante, il faut l’évaluer en fonction des critères suivants :

– Le niveau des services proposés: catalogue de services (gestion de contenu, sauvegarde à distance, systèmes de calcul haute performance…), support, interopérabilité avec l’infrastructure existante, accompagnement de l’entreprise…
– La gouvernance : surveillance, prise de contrôle, administration des droits…
– La sécurité : gestion des pannes et incidents, confidentialité des données, solutions de sauvegarde en ligne sécurisée…
– Les coûts : système de facturation (abonnement ou à la demande), suivi des consommations…

Pour poursuivre votre lecture et découvrir une offre de services Cloud, rendez-vous ICI.