Microsoft signe un accord avec Dell, pour récupérer des royalties sur Android

Business

Par Jerome Durel le

Les accords de licences entre deux entreprises sont devenus une pratique assez courante au fil des années. Ils ont un double avantage : se prémunir des actions en justice pour éviter ainsi les batailles sur le front de la guerre des brevets et ils permettent de tirer des revenus substantiels, sans grands efforts.

MSFT_logo_rgb_C-Gray_D


C’est d’ailleurs ainsi que Microsoft arrive à dégager des milliards de dollars d’Android sur la base de sa propriété intellectuelle. Redmond annonce aujourd’hui la mise en place d’un nouveau partenariat avec Dell dans cette optique.

L’accord prévoit le versement d’une redevance pour chaque terminal Android ou Chrome OS vendu par Dell. Une nouvelle façon pour Microsoft d’accroître ses revenus à peu de frais. Le contrat mentionne aussi les Consoles XBox, mais ce point est particulièrement flou. Il pourrait faire référence à l’utilisation de technologie de Dell par Microsoft, ou de Microsoft par Dell, notamment sur Kinect. Les précisions financières de l’accord restent confidentielles.