N’arrivant pas à vous vendre des consoles, Nintendo veut vous vendre des figurines

Par Corentin le

Nintendo, qui se mord certainement les doigts d’avoir laissé filer Skylanders, va sortir des figurines NFC pour ses jeux à fortes licences. Hélas.

nintendo_NFC

Après avoir annoncé ses mauvais résultats cette semaine, Nintendo a tenu à tenir les investisseurs au courant des prochains plans de la firme pour faire de l’argent.

De nouvelles licences incroyables ? Des idées formidables de jeux au game design renversant supportées par des campagnes marketing d’envergure ? Un nouveau modèle économique révolutionnaire ?

Non. Des figurines. Avec des puces NFC. Comme Skylanders.

Que vous dire ? Des figurines. Alors certes, des figurines intercompatibles entre différents jeux et différentes plateformes, ce qui représente une petite nouveauté, mais des figurines quand même.

Pour les possesseurs de Wii U qui ne le savent peut-être pas, vous serez heureux d’apprendre que Nintendo a intégré dans le Wii U gamepad un lecteur NFC. Vous êtes donc déjà prêt, vous et votre porte-monnaie, à vous procurer les figurines à l’effigie de Mario, Link et consorts.

Wii-U-GamePad-Lecteur-NFC

Les possesseurs de 3DS quant à eux, devront se procurer un lecteur qui sera présenté à l’E3. Il est également possible, mais ce n’est que de la pure spéculation, que ce lecteur sera inclus avec les prochains remakes de Pokémon Rubis et Saphir, prévus sur 3DS en fin d’année. Après tout, chaque remake de Pokémon est sorti avec son petit accessoire.

Alors quoi, c’est ça l’avenir de Nintendo ? Poser des figurines sur un socle et se saisir de la manette pour jouer à un jeu classique ? Sérieusement ? Nintendo mise-t-il ainsi sur le degré zéro du jeu vidéo ?

À l’heure actuelle, la Wii U est un échec. Il s’agit d’une console au concept très intéressant. Vraiment. Mais sa ludothèque est si peu développée (même si elle est de qualité), sa conception si catastrophique (difficile de coder dessus, mauvais rapport qualité/prix) et son marketing tellement hasardeux que la console ne décolle logiquement pas.

Nintendo doit essayer de jouer sur ce qui le rend différent des autres plateformes, c’est une des choses qui lui avaient réussi sur la génération précédente. Comme le disait Eurogamer il n’y a pas si longtemps, le vrai problème de Nintendo sur cette génération est qu’il n’a pas trouvé son titre fort. Il n’a pas encore trouvé son vrai system seller. Il n’a pas trouvé son Tetris qui a fait décoller la Game Boy ou son Wii Sports pour qui a propulsé la Wii dans des millions de foyers. Bref, quelque chose de nouveau, d’innovant et d’évident au premier coup d’œil.

La stratégie de Nintendo est actuellement de capitaliser sur les séries qui ont toujours fait son succès. Et il le fait bien par ailleurs ! Les jeux sont de qualité et le succès est au rendez-vous. Il suffit de voir les chiffres de ventes de Pokémon X et Y ou d’Animal Crossing: New Leaf pour s’en convaincre. Mais cette capitalisation sur les licences historiques devrait, à mon sens, aller avec de nouvelles propositions d’envergure.

Or les figurines NFC de Mario et consorts, ce n’est pas de l’innovation. C’est l’adaptation de vieilles licences sur une vieille idée. Inventée par quelqu’un d’autre en plus. VG24/7 le constate lui-même : Nintendo n’est plus un leader, il n’est plus qu’un suiveur.

Nintendo refuse de « brader » ses licences sur les terminaux mobiles, mais accepte volontiers de les soumettre au modèle des figurines à collectionner.
Nintendo refuse de « brader » ses licences sur les terminaux mobiles, mais accepte volontiers de le soumettre au modèle des figurines à collectionner.

Si les figurines à collectionner ont fait gagner beaucoup d’argent à Activision et à Disney Interactive, il y a fort à parier que Nintendo ait plus à y perdre qu’a y gagner. Son catalogue de licences est ce que Nintendo a de plus précieux. Aujourd’hui, avec la Wii U qui peine à se vendre, c’est lui qui aujourd’hui permet à la firme de limiter la casse, de sortir seul et rapidement de nombreux bons titres pour ses plateformes et de ne pas perdre trop d’argent.

Et je pense que l’envoyer en pâture à un modèle économique de figurines à collectionner est une idée très dangereuse sur le long terme.

stopwatch 5 min.