Prise en main : Huawei Ascend P7

Fraîchement annoncé ce mercredi à Paris, voici donc le nouveau Huawei Ascend P7, nouveau smartphone du constructeur chinois. Fort des 4 millions de ventes de l’Ascend P6 l’année dernière, Huawei a décidé de pousser son successeur plus loin avec une meilleure finition, un design retravaillé et donc une montée en gamme.

huawei-ascend-p7-live-01

Pour rappel sur les caractéristiques techniques, le nouvel Ascend P7 vous propose ainsi un écran IPS de 5″ avec une résolution Full HD soit 1080×1920 et donc une densité de 445ppp, un processeur maison quad-core Hisilicon Kirin910T cadencé à 1,8GHz, un GPU Mali-450MP4, un APN avec un capteur Sony de 4ème génération et rétro-éclairé de 13 Mégapixels, une caméra visio avec un capteur rétro-éclairé de 8 Mégapixels, 2Go de RAM, 16Go de mémoire interne, un port Micro-SD, un port Micro-SIM, l’enregistrement vidéo en Full HD, la 4G de Catégorie 4, les WiFi b/g/n, Bluetooth 4.0 et NFC, une batterie de 2500mAh, Android 4.4.2 avec une surcouche Emotion UI 2.3, le tout dans 139,8×68,8×6,5mm pour 124g.

Comptez officiellement 449€ hors abonnement pour ce mois de juin. À noter qu’une version dual-SIM sera également disponible, le port Micro-SD pouvant ainsi recevoir une carte SIM en lieu et place d’une carte mémoire. En revanche, je ne sais pas encore si la version dual-SIM sera disponible dans nos contrées.

huawei-ascend-p7-live-11

Quand vous prenez en main le Huawei Ascend P7, la première chose qui surprend, c’est sa finition. Sans atteindre encore le niveau d’un Apple iPhone 5s ou d’un HTC One (M8), on atteint le niveau de finition d’un Sony Xperia Z2. D’ailleurs, quand on regarde un peu le design général du Huawei Ascend P7, on peut se dire que le nouveau smartphone du constructeur chinois est un savant mélange entre un iPhone et un Xperia Z2. Dans tous les cas, c’est bien meilleur que ce que proposent les constructeurs coréens et c’est clairement un cran au-dessus par rapport aux anciennes productions de la marque. Vient ensuite le poids de 124g, c’est très léger pour un smartphone de 5″ et cela se sent tout de suite en main. Pour en revenir au design général, c’est plutôt réussi et très sobre, on aime bien. Le smartphone tient bien en main et j’ai beaucoup apprécié les bords fins autour de l’écran. En parlant de l’écran, il m’a semblé plutôt bon et assez lumineux dans les rapides tests que nous avons effectué.

huawei-ascend-p7-live-05

Côté performances, avec notre modèle test, on a pu faire déjà quelques expérimentations et on est clairement loin des performances des derniers smartphones porte-drapeau des concurrents. Alors oui, ce n’est pas la même gamme de prix, néanmoins quand on voit maintenant ce que proposent les smartphones Android autour de 200/300€, j’en attendais beaucoup plus. Attention, le smartphone est plutôt fluide dans un usage quotidien et classique mais les résultats aux différents benchmarks sont assez décevants. Mais pire que de simples chiffres, c’est l’expérience utilisateur qui s’en ressent (Candy Crush qui rame, ce n’est plus possible !). Peut-être est-ce un manque d’optimisation entre Android et le processeur Hisilicon mais quand même…

huawei-ascend-p7-live-06

On n’a pas encore pu testé la photo mais d’après la présentation du constructeur chinois, un effort a particulièrement été porté dans le domaine. On retrouve ainsi un capteur de 13 Mégapixels. Il est rétro-éclairé et c’est celui de Sony donc cela devrait permettre à l’Ascend P7 de bien s’en sortir. J’ai particulièrement aimé le mode de prise de vue ultra rapide à partir d’un double clic sur le bouton de volume.

huawei-ascend-p7-live-30

Mais plus intéressant est la caméra visio qui vous propose un capteur rétro-éclairé de 8 Mégapixels avec un mode Panorama et aussi quelques effets comme cela commence à être le cas fréquemment. On a essayé avec le mode beauté au maximum et on ressemblait plus à des personnages de bande-dessinées qu’autre chose. On vous laisse juge.

huawei-ascend-p7-live-32

Côté son, avec le bruit ambiant de la présentation, je n’ai pas vraiment pu entendre le haut-parleur du smartphone. Maintenant, dans un milieu plus calme, c’était plutôt correcte sans révolutionner le genre non plus.

huawei-ascend-p7-live-13

Pour finir, malgré les performances, en deçà des concurrents, j’ai été agréablement surpris par le smartphone avec son design soigné et réussi. Comme Samsung à une époque, Huawei commence à monter en gamme. Ne manque plus à la marque que d’en finir avec cette association au mot cheap aux yeux du grand public.