[Ils l’ont fait !] Des scientifiques ont réalisé une téléportation

Science

Par Pierre le

La téléportation semble être un rêve impossible à réaliser pour les fans de science-fiction. Si dans Star Trek, l’équipage de l’Enterprise se téléporte tranquillou sans problème, dans le monde réel, c’est un peu plus compliqué. C’était sans compter sur une équipe de scientifiques néerlandais de l’université de Delft qui a réussi à téléporter de l’information d’une particule à l’autre.

0bdd2

Bon, qu’on soit bien clair, la téléportation effectuée n’a pas été faite avec un humain (ou une mouche). En réalité, les scientifiques ont réussi à transporter de l’information d’une particule à l’autre. En clair, l’information inclue dans un qbit a été transférée vers un autre qbit distant de trois mètres. L’information en question n’a pas bougée d’un pouce, puisqu’elle a directement été transférée d’un endroit à l’autre.

Une téléportation fiable à 100% et qui montre que théoriquement, ce genre de voyage est possible. Mais en théorie seulement. Nous n’en sommes pas encore à téléporter des humains. Cependant, sachant que nous sommes composés de molécules et que nous savons qu’elles sont capables de voyager, c’est théoriquement possible.

Albert Einstein avait toujours considéré que la téléportation était impossible. Néanmoins, les travaux effectués depuis, notamment par ces scientifiques, prouvent le contraire. Bon, il ne faut pas s’emballer, tout s’est fait à l’échelle moléculaire. Téléporter un gros objet ou un homme relève encore de la science-fiction. Les scientifiques néerlandais ont en effet indiqué que si cela devait arriver, ce serait dans un futur très lointain. Allez, nous on mise pour la première expérience humaine aux alentours de l’an 2139.

Mais cette expérience pourrait avoir des répercussions intéressantes sur les ordinateurs quantiques. C’est en effet un premier pas vers l’Internet quantique, où les ordinateurs de ce type pourraient communiquer extrêmement rapidement via la téléportation. “C’est le premier pas vers un futur internet quantique”, indique l’équipe.

Source: Source