Elon Musk pourrait construire une voiture volante

Buzz

Par Olivier le

Elon Musk, le bouillant patron de SpaceX (navettes spatiales) et de Tesla (constructeur automobile) ne manque pas une occasion pour épater son monde. Le milliardaire, qui...

Elon Musk, le bouillant patron de SpaceX (navettes spatiales) et de Tesla (constructeur automobile) ne manque pas une occasion pour épater son monde.

transitionunfoldairportgas8x10wm_d45c5c2f22c96fa2dd54df52de2fd36e.nbcnews-ux-640-480

Le milliardaire, qui a inspiré l’attitude du personnage de Tony Stark pour les films Iron Man, a déclaré à un quotidien anglais qu’il pourrait tout à faire construire une voiture volante. Mais voilà, « ce n’est pas le plus difficile », s’est-il repris.

Dans l’esprit d’Elon Musk, la conception et la construction d’une voiture volante restent relativement aisées. D’ailleurs, Toyota s’est déjà intéressé au problème, tandis que le constructeur Terrafugia espère pouvoir commercialiser ses premiers modèles Transition en 2016.

Non, le problème est de deux ordres. D’une, la sécurité : déjà que la conduite sur route pose de gros problèmes à de nombreuses personnes, on n’ose imaginer ce qu’il en irait s’il fallait en plus les faire voler.

Mais surtout, voler n’est pas donné à tout le monde. Il faut passer un brevet (20 heures de vol de formation pour la Terrafugia, par exemple), et espérer disposer d’un aéroport près de chez soi pour avoir l’autorisation d’atterrir — et c’est sans compter la législation à adapter ni le prix d’un tel véhicule.

Source: Source