Facebook autorise les photos de femmes en train d’allaiter

Général

Par Elodie le

Facebook et la nudité c’est la ritournelle épineuse du réseau social. Néanmoins, Facebook a modifié ses règles de publication et autorise désormais les photos de mères en train d’allaiter.

Facebook_nudité_autorise_photo_allaitement

Chez Facebook on ne rigole pas avec la nudité. Une photo considérée comme un peu trop osée sur le réseau et c’est la censure ou la suspension du compte assurée. Prévention contre la pornographie oblige, le réseau social accueillant tout nouveau membre dès 13 ans, les contenus offensants doivent être éradiqué. Cependant, Facebook est parfois allé trop loin dans la censure, suscitant un tollé sur la toile. C’est toute l’hypocrisie du réseau social qui ne saurait tolérer un bout de peau ou la publication d’une œuvre mondialement connue, quand il autorise les vidéos d’exécution et autres images choquantes.

La pudibonderie américaine dans toute sa splendeur dirons certains, à l’image du pays de l’Oncle Sam qui semble châtier la nudité, avec le porno en ligne de mire (faut-il rappeler que les États-Unis représente la première industrie mondiale dans le secteur) quand il tolère la violence sous toutes ses formes (avant de changer d’avis quand la polémique enfle).

Quoiqu’il en soit, Facebook semble avoir fait marche arrière… du moins en partie. En effet, dans l’encart « Avertissements et blocages » du site, apparaît désormais cette question : “Le site Facebook autorise-t-il les photos de mères en train d’allaiter ?

Le réseau social y répond par l’affirmative en reconnaissant « la beauté et le caractère naturel de l’allaitement ». Facebook se dit par ailleurs « ravis de savoir qu’il est important pour les mères de partager leurs expériences avec autrui sur Facebook ».

Il souligne ainsi que « la plupart de ces photos respectent nos règlements » mais tient à préciser que « les photos que nous examinons nous sont presque toutes signalées par d’autres membres qui se plaignent de leur partage sur Facebook. »

Facebook_autorise_photos_allaitement

Le rapport à la nudité est donc l’expression d’un avis personnel, subjectif et dont le caractère choquant l’est tout autant. Ce sont d’ailleurs des éditeurs humains et non logiciels qui déterminent en bout de course si l’image incriminée ou signalée doit être supprimée. Le curseur est donc amené à se déplacer. Comme récemment, cette modification datant de 3 semaines au moins. Facebook semble faire un pas vers la société tout en s’éloignant doucement d’une certaine morale restrictive.

Comme Presse Citron le relaye, pour The Independent, ce volte face est le fruit de la campagne #Freethenipple qui militait contre cette censure.