[Dossier estival] Si vous n’avez pas fait ces 10 jeux portables incontournables, alors vous avez raté votre vie

Par Corentin le

Mais pas de panique, vous avez tout l'été pour réparer ça ! Ça tombe bien. La dernière fois que j'ai vérifié, les PS Vita et les...

Mais pas de panique, vous avez tout l’été pour réparer ça ! Ça tombe bien. La dernière fois que j’ai vérifié, les PS Vita et les 3DS rentraient encore dans les valises. Il reste de l’espoir pour votre vie.

Seguela jeux rater la vie

Votre 3DS et votre PS Vita ne vont pas rester dans votre chambre cet été. Bien sûr que non. En plus, votre téléphone sera bien trop occupé à envoyer des Snapchat de maillots de bain et de mojitos à vos collègues qui n’ont pas eu la chance, comme vous, de partir. Alors comme je suis gentil, voici ma sélection de jeux solo sur console portable à faire dans la voiture, dans l’avion ou sur les plages cet été.

Si vous ne partez pas en vacances, vous pouvez rester si vous voulez.

♦ 3DS

– The Legend of Zelda: A Link Between Worlds (notre test)

ALBW1

Inspiré du grand classique A Link To The Past, A Link Between Worlds parvient à créer un monde à l’identité unique et aux donjons inventifs. Il se paye même le luxe d’être innovant sur des éléments de game desing ultra traditionnel de la série.

– Super Mario 3D Land

SM3DLand

Si vous avez aimé Super Mario 3D World sur Wii U et que vous n’avez pas fait Super Mario 3D Land sur 3DS, je pense qu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond chez vous. Le jeu est magnifique, extrêmement jouable et possède une durée de vie à l’épreuve des deux mois de vacances qui arrivent.

– Luigi’s Mansion 2 (notre test)

LM2

S’il ne révolutionne rien, Luigi’s Mansion 2 a le mérite de ne rien vraiment foirer non plus. Luigi doit explorer 5 manoirs thématiques pour retrouver les fragments de la lune noire, qui calme les fantômes devenus fous. Les décors sont variés et amusants, certains boss design sont très inspirés et Luigi est toujours aussi attachant. Et puis un peu d’obscurité sous le soleil, ça pourra peut-être vous éviter l’insolation.

– Fire Emblem: Awakening

FEA

Dernier épisode de la célèbre série de tactical RPG de Nintendo, Fire Emblem: Awakening va vous demander à la fois d’être stratège sur la façon dont vous allez vaincre les troupes ennemies, mais également de la stratégie dans la stratégie amoureuse de vos héros. À vous les ships les plus incongrus et créez votre OTP ultime.

– Bravely Default (notre test)

BD

Bravely Defaut est certainement le meilleur RPG de la 3DS. Ça devrait suffire à vous convaincre. Alors okay, ça reste de la grande aventure dans un monde fantastique à la recherche de cristaux pour sauver le monde, mais ça le fait vraiment très bien. Et avec sa colossale durée de vie, vous n’en aurez peut-être pas fini avant la rentrée.

♦ PS Vita

– Gravity Rush (notre test)

GR

Si les plages / les montagnes vous lassent cet été, vous pourriez avoir envie d’explorer les magnifiques milieux urbains de Gravity Rush. La liberté que vous offre le jeu, notamment grâce à la manipulation de la gravité, vous permet d’admirer une magnifique direction artistique qui met en avant les possibilités de la PS Vita. Ce jeu est obligatoire de toute façon, d’autant que vous avez dû l’avoir gratuitement trois ou quatre fois avec le PS Plus.

– Muramasa Rebirth

Muramasa

Vous avez tous raté Muramasa sur Wii. Ne mentez pas, les ventes du jeu le prouvent. Il s’agit d’un des plus beaux beat’em all 2D que cette terre ait porté. Ça se passe dans le Japon médiéval, celui des mythes et des légendes, et les graphismes laissent penser qu’on joue dans une estampe. Le gameplay est profond, les musiques sont fantastiques, la difficulté est relevée, mais jamais frustrante. Seule sa localisation un peu étrange pourrait lui être reprochée, mais c’est bien le seul défaut que je lui trouve.

– Persona 4 Golden

P4G

Mélange étrange entre dungeon crawler et visual novel, Persona 4 Golden est le remake portable du classique de la PS2. Il peut sentir un peu la poussière dans ses graphismes en 3D, mais tout cela est compensé par une direction artistique plus moderne que jamais, un gameplay rafraîchissant pour celui qui ne connaît pas la série et une histoire rondement menée à base d’enquêtes, de meurtres étranges et d’un monde paranormal dans les télévisions. Certes, les 5 premières heures à appuyer sur le bouton « croix » pour passer les dialogues vous paraîtront longues, mais croyez-moi, elles en valent la peine.

– Spelunky (notre test)

SPVita21

L’avantage, avec Spelunky, c’est qu’à moins que vous ne soyez un surdoué du stick, vous n’atteindrez pas la vraie fin de si tôt. Ce jeu de plateforme dont les niveaux sont générés aléatoirement vous demandera d’aller au fond d’une mine composée de 20 niveaux, 25 si vous êtes un PGM parmi les PGM. L’adaptation PS Vita n’a pas bénéficié du meilleur traitement au monde, certes, mais le jeu reste un incontournable de la scène indé et se prête très bien à la portabilité. Mieux vaut toujours l’avoir sous le coude.

– Tearaway (notre test)

Test-Tearaway-carton-1

Media Molecule a un sacré don pour les univers oniriques et enchanteurs. Tearaway ne fait pas exception. Le titre vous emmènera dans une aventure interactive magique qui mettra à contribution toutes les possibilités de la console : du pavé tactile aux caméras en passant par les micros, tout y passe. Dans Tearaway, vous, le joueur, êtes en plus représenté à l’interieur même du soleil, façon Teletubbies. Y a-t-il alors meilleur endroit que d’y jouer en plein air ?

stopwatch 3 min.