[Made in France] Vous vous languissez des STR à l’ancienne ? Act of Aggression devrait (beaucoup) vous plaire

Par Fabio le

Gamescom 2014, toujours. Où l’on a pu découvrir avec une présentation détaillée Act of Aggression, le prochain bébé des studios parisiens Eugen (R.U.S.E., Wargame), qui, ma foi, rappelle aux belles heures de la stratégie en temps réel, époque 1995-2005.

aoa-09

Il y a quelques semaines, je vous disais dans cette chronique que le STR était mort, croqué par la popularité des MOBA, plus immédiats, plus explosifs. Aujourd’hui, ma vision est quelque peu mis à mal par la sortie prochaine (autour de mars 2015) d’Act of Aggression, fabriqué par les petites mains passionnées et talentueuses des gens de chez Eugen.

Le prochain titre d’Eugen renoue avec les grands concepts du STR classique : une base à construire, des ressources (4) à amasser, des productions à mettre en route, et des combats, forcément. On reste sur la caméra classique également, vue de haut. Le setting : un conflit moderne situé en 2020, où trois factions s’affrontent pour le contrôle du pouvoir : les armées américaines, le Cartel, et une task force du nom de Chimera.

Au delà des grands concepts du genre, c’est plein de petits détails que l’on retrouve : la topographie du terrain qui est à prendre en compte les unités ont une meilleure ligne de vue du haut d’une colline, les véhicules roulent plus vite sur une route), le décor est entièrement destructible, les unités peuvent être améliorées (plus de 70 unités différentes en tout), vos troupes pédestres pourront investir certains bâtiments pour obtenir une protection… et j’en passe.

Même si on n’a pas pu mettre les mains dessus, cette présentation respirait le travail de précision. Pas étonnant – et ça a l’air réussi – qu’on nous ait présenté le jeu comme un hommage à Command and Conquer Generals. Pour l’heure, Eugen Systems annonce deux campagnes solo, et du multi, jusqu’à 20 joueurs contre 20 joueurs.

Sortie prévue aux alentours de mars 2015 donc, sur PC. 

aoa-10

stopwatch 2 min.