Apple Watch : la batterie pas à l’heure

Gadget

Par Olivier le

Il reste bien des inconnues entourant l’Apple Watch, présentée en grandes pompes durant le special event du constructeur de Cupertino. Parmi celles-ci, on compte évidemment le prix (à partir de 349$, c’est un peu court) mais aussi l’autonomie.

applewatchbattery2

Et l’autonomie, c’est souvent le point noir non seulement d’Apple (qui n’a jamais pesté devant la panne soudaine de son iPhone en fin de journée ?),
mais aussi des montres connectées en règle générale. Les batteries ne peuvent se réduire indéfiniment, ce qui explique l’épaisseur des produits actuels.

Apple s’est bien gardée de donner une idée du nombre d’heures que sa Watch sera capable d’assurer, et pour cause : elle ne serait pas très bonne pour le moment. D’après une indiscrétion recueillie par Recode, l’autonomie serait d’« une journée », avec obligation de recharge la nuit.

Au contraire de Motorola ou de LG qui dépendent étroitement de Google pour optimiser Android Wear, Apple a un avantage : l’entreprise gère aussi bien le matériel que le logiciel. D’ici au lancement de la Watch, c’est à dire début 2015, le constructeur pourra effectuer les optimisations nécessaires pour aller plus loin que les 12 heures de la Moto 360.

Source: Source