On va avoir de plus en plus de mal à impressionner les joueurs avec les graphismes, déclare ce développeur de Crytek (Ryse, Crysis)

Par Fabio le

Nicolas Schulz, qui a un poste clé dans le développement graphique au sein DU studio justement connu pour la qualité des graphismes de ses jeux, Crytek, estime qu’il est aujourd’hui extrêmement compliqué d’impressionner le joueur en matière de rendu.

Ryse

Contrairement au temps où est sorti le premier Crysis, nous sommes aujourd’hui dans une industrie qui a atteint un niveau de qualité qui fait que c’est devenu beaucoup plus difficile qu’avant d’impressionner les joueurs. Ceci dit, il y a encore des zones à explorer, et nous allons bien entendu pousser les limites tant que nous pouvons.

Naturellement, il en profite pour rappeler que Ryse, dans sa version PC (qui débarque dans la semaine sur Steam), est ce qui se fait de mieux dans le créneau.

Je crois qu’avec les avancées sur la qualité du matériel, sur la gestion de la lumière et sur la qualité des animations faciales, [la version PC de] Ryse a poussé encore un peu plus loin les limites de ce qu’on peut faire en termes de graphismes.

Le comparo vidéo entre Ryse PC et Ryse Xbox One, c’était ici.

Une question, peut-être, doit-on forcément tendre vers toujours plus de photoréalisme ?

Source: Source
stopwatch < 1 min.