La France détient le plus important réseau Wi-Fi public au monde

Business

Par Elodie le

D’après une étude publiée lundi, la France est le pays au monde où il y a le plus de bornes Wi-Fi mise à disposition. Sur 47.7 millions de hotspots dans le monde, un peu 13 millions sont installées en France.

wi-fi_installation_france_monde

S’il va encore falloir patienter un moment pour voir arriver le wifi dans les trains, la France se démarque tout de même pour ses installations de bornes Wi-Fi sur le territoire national. Le cabinet Maravedis Rethink (bureau d’analystes d’infrastructures), en collaboration avec le réseau iPass, a publié une étude ce lundi sur la croissance du Wi-Fi dans le monde d’ici à 2018.

À l’heure actuelle, la France arrive en tête avec 13 096 824 de bornes disponibles (statistiques disponibles .pdf). D’ici à 2018, elle sera dépassée par les États-Unis, qui ne comptent pour l’instant que 9 858 246 de bornes, mais sa croissance devrait lui faire atteindre plus de 75 millions de bornes (75 918 724) déployées d’ici à 2018, suivis par la Chine avec plus de 71 millions d’hotspots (qui n’en possède qu’un peu moins de 5 millions aujourd’hui, derrière le Royaume-Uni et les États-Unis). Cette dernière déploie tout de même 5 fois plus d’hotspots commerciaux (à l’inverse des publics) que n’importe quel autre pays. 50% des bornes commerciales sont d’ailleurs contrôlées aujourd’hui par les marques dont les télécommunications ne sont pas la spécialité : café, grandes enseignes, hôteliers, etc.

capture d'écran - Map iPass
capture d’écran – Map iPass

Pour précision, il s’agit ici de points d’accès publics et non ouverts, comme peut l’être le point d’accès Wi-Fi de votre box si elle est en mode Wi-Fi partagé. Un mode risqué depuis le vote de la loi Hadopi qui prévoit que chaque titulaire est responsable de l’usage qui en est fait, quand bien même les pratiques frauduleuses constatées seraient à mettre sur le compte d’une tierce personne, comme le souligne Numerama. Ce qui n’empêchera pas le Wi-Fi communautaire d’exploser dans le monde passant de 40 millions en 2014 à 325 millions en 2018.

« Pendant plusieurs années, le débat sur la mobilité n’a concerné que la 3G, la 4G et quelques opérateurs mobiles. Nos données montrent que, très bientôt, le Wi-Fi occupera le devant de la scène grâce aux consommateurs qui ont soif de données, le Wi-Fi allant au-delà que ce que le mobile peut offrir, et les patrons d’entreprises voient ce que la valeur d’une connexion Wi-Fi leur apporte pour se différencier et innover », explique Peter White, co-fondateur de Maravedis Rethink.

Le Wi-Fi sera également plus mobile et prendra place dans les avions (60%) et les trains (11%) d’ici à 2018 contre respectivement 16% et 3% d’avions et de trains équipés actuellement.
L’Europe représente 50% du parc hotspots Wi-Fi mondial et restera la région numéro 1 d’ici à 2018 suivie par l’Amérique du Nord. D’ici à 2018, il y aura 1 hotspot public pour 20 personnes sur terre (1 pour 150 aujourd’hui), pour un parc mondial comprenant 340 millions de bornes.

Pour Evan Kaplan, Président et CEO de iPass : « Au cours des dernières années nous avons assisté à l’émergence de la Wifi première génération […] En fait, le Wi-Fi est considéré comme un service essentiel, au même titre que l’eau et l’électricité ». Il poursuit en précisant que « La plupart des appareils que nous utilisons sont des périphériques Wi-Fi. Et même sur les téléphones 4G les plus perfectionnés, 78 % des données passent par le Wi-Fi. Autrement dit, c’est le réseau privilégié des consommateurs ».

Source: Source