Assassin’s Creed Unity : Les retours mitigés font chuter l’action d’Ubisoft

Par Henri le

Les premiers tests d’Assassin’s Creed Unity sont tombés, et malgré des notes correctes, une certaine déception persiste, et s’est rapidement fait sentir sur les marchés financiers....

Les premiers tests d’Assassin’s Creed Unity sont tombés, et malgré des notes correctes, une certaine déception persiste, et s’est rapidement fait sentir sur les marchés financiers.

assassins_creed_unity_feature

Annoncé comme un des plus gros titres de l’année, Assassin’s Creed Unity ne semble pas faire l’unanimité auprès de la presse et des joueurs l’ayant déjà essayé. Malgré de nombreuses qualités, le score Metacritic, particulièrement observé par les marchés, atteint actuellement 76 sur Xbox One, et 81 sur PS4. Les experts de la finance ont pu noter cette réponse frileuse au nouveau blockbuster d’Ubisoft, et ont expliqué que les investisseurs punissent la firme pour ce « faux pas ».

Et les chiffres sont effectivement évocateurs : l’action d’Ubisoft avait perdu plus de 9,3 % de sa valeur à la clôture de la journée d’hier sur les marchés européens. Elle est encore en baisse aujourd’hui, et totalise une baisse de 12,75% sur ces cinq derniers jours. Il faudra attendre encore quelques semaines pour en tirer des conclusions définitives, car une nette remontée n’est pas exclue. Mais la réaction « à chaud » n’est pas vraiment enthousiasmante.

AU

Tae Kim, journaliste sur le site Yahoo Finance, précise que la réaction globale des joueurs est écoutée par les acteurs du marché, et que l’interprétation de ses signaux mitigés a donc un effet direct sur l’action de la firme.

Les bugs et autres problèmes de performances du jeu deviennent un sujet de moquerie en ce moment sur internet. […] Des milliers de messages submergent les sites et réseaux sociaux, et de nombreuses vidéos Youtube montrent des bugs graphiques, des crashs ainsi que des problèmes de frame-rate.

Ce dernier va jusqu’à comparer Assassin’s Creed Unity à la débâcle qu’a connue Electronic Arts l’année dernière, avec le lancement catastrophique de Battlefield 4. Un titre qui a mis de nombreux mois à redevenir stable en ligne.

Assassin’s Creed Unity rappelle aux joueurs les gros problèmes de lancement qu’ils ont déjà connu avec la sortie de Battlefield 4. Ubisoft aurait peut-être dû faire comme Rockstar, qui retarde fréquemment ses titres (il cite Grand Theft Auto), plutôt que de sortir le jeu à cette date.

Une situation embarrassante pour Ubisoft, qui mise énormément sur Assassin’s Creed Unity pour faire la véritable transition de la franchise sur next-gen. Vous saurez ce qu’on en pense dès demain, à la sortie de notre test.

stopwatch 8 min.