WhatsApp renforce la sécurité de ses messages avec TextSecure

Business

Par Elodie le

Un vent de chiffrement souffle sur la Silicon Valley. Peut-être inspiré par Apple, Google et Facebook qui semblent muscler leur politique de sécurité, voici que WhatsApp (racheté par Facebook cette année pour 19 milliards de dollars) s’associe à la société Open Whisper Systems autour de l’utilisation de son logiciel de chiffrement TextSecure, le même qu’employé par Edward Snowden. Tremble NSA !

whatsapp_textesecure_openwhispersystem

« Nous ne sommes qu’au début de ce lancement mais nous estimons qu’il s’agit déjà du plus grand projet de chiffrement bout en bout de l’histoire », selon Open Whisper Secure.

Grâce à ce logiciel, WhatsApp va renforcer la sécurité et donc la confidentialité des messages de ses utilisateurs dont la NSA est très friande, comme l’ont déjà révélé les documents subtilisées à l’Agence de sécurité nationale par Edward Snowden.

En mars, lors de la conférence SXSW (South by Southwest), le whistleblower avait vanté les mérites de ce logiciel et accusé la les nouvelles méthodes de chiffrement d’Apple et Google. Tout comme les services secrets britanniques.

Cependant, dans un premier temps, le chiffrement ne s’appliquera pas aux messages de groupe ni à ceux avec du contenu multimédia.
Le logiciel sera installé par défaut sur la messagerie instantanée… uniquement sur Android pour le moment. Une restriction qui risque peut-être de limiter le déploiement de ce système, alors même que WhatsApp revendique 600 millions d’utilisateurs à travers le monde. On peut par ailleurs se demander si Facebook suivra l’exemple de sa compagnie récemment acquise.

Source: Source